Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Armada 2019 à Rouen

EN IMAGES - Armada 2019 à Rouen : revivez la première journée avec l'arrivée de l'Hermione

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu

C'est parti pour dix jours de festivités. Du 6 au 16 juin 2019, les cinquante plus beaux bateaux du monde sont à Rouen. Des millions de visiteurs sont attendus. Retrouvez les temps forts de la première journée !

Une foule de visiteurs dès le premier jour de l'Armada de Rouen pour visiter les premiers bateaux
Une foule de visiteurs dès le premier jour de l'Armada de Rouen pour visiter les premiers bateaux © Radio France - Eric Turpin

C'est parti pour l'Armada de Rouen. L'édition 2019 a été inaugurée ce jeudi matin sur les quais. Du 6 au 16 juin 2019, les cinquante plus beaux bateaux du monde sont à Rouen. Des millions de visiteurs sont attendus. Suivez en direct et en images cette première journée !

L'essentiel

  • L'Hermione est arrivé à Rouen plus tôt que prévu. Il a quitté Caudebec-en-Caux avec un jour d'avance à cause de la météo. Une tempête est annoncée demain vendredi avec des vents violents. 
  • Une dizaine de bateaux sont arrivés ce jeudi notamment le Marité, l'Etoile du Roy, et le Thalassa. Tout savoir sur les bateaux avec notre historien Michel de Decker
  • Des centaines de visiteurs arpentent depuis ce jeudi matin les quais de Rouen pour visiter les premiers bateaux dont le Cuauhtémoc, le navire école de la Marine Mexicaine. 
  • Armada 2019 :  comment circuler et où stationner ?
  • Armada 2019 : demandez le programme

Le Direct

20h25 - C'est la fin de ce direct. Merci de l'avoir suivi tout au long de cette première journée. Rendez vous demain vendredi pour la deuxième journée en direct et en images. L'Armada de Rouen, c'est sur France Bleu et sur francebleu.fr jusqu'au dimanche 16 juin. 

20h20 - L'Hermione est à Rouen. La frégate est arrivée ! 

20h16 - Le public ne manque pas d'applaudir l'équipage de l'Hermione 

20h12 - L'Hermione s'approche du quai. La réplique de la frégate de La Fayette est arrivé avec un jour d'avance à cause des vents violents prévus demain par Météo France. 

20h03 - Des coups de canon sont tirés depuis l'Hermione pour annoncer son arrivée dans le port de Rouen. 

On se bouche les oreilles !

20h00 - La frégate est accueillie en grande pompe avec un feu d'artifice. 

19h55 - L'Hermione arrive dans le port de Rouen

19h50 - A bord de l'Hermione, notre reporter Anne Bertrand aperçoit l'entrée du port de Rouen. 

19h48 - L'Hermione arrive à Rouen. Patrick Herr, le président de l'Armada, se tient prêt. 

19h41 - L’Hermione est à la hauteur de Canteleu. Il va entrer dans le port de Rouen dans quelques minutes maintenant. 

19h28 - Pendant l'Armada de Rouen, la circulation sera difficile. Il faut s'attendre à des ralentissements dans le centre-ville mais pas seulement. Prévoyez aussi de l'attente aux bacs de Seine. Exemple ce soir à la Bouille.

19h25 - Sur le quai, là où l'Hermione va s'amarrer tout à l'heure, le public a été un peu éloigné du bord. Tout est prêt pour son arrivée prévue entre 20h15 et 20h30.

19h18 - A Rouen, les visiteurs attendent avec impatience l'arrivée de l'Hermione. Les places sont chères sur les quais pour voir la réplique de la frégate de La Fayette. 

19h14 - L'Hermione est à la hauteur de Petit Couronne. A bord, les gabiers, ces matelots spécialisé dans les manœuvres de voiles, répètent des chants de marins avant leur arrivée à Rouen

19h00 - Le Pont Gustave Flaubert se lèvera entre 21h et minuit pour laisser passer les bateaux. Douze minutes : c’est le temps qu’il faut à chaque levée du pont Flaubert, pour soulever les 2600 tonnes de tabliers et laisser passer les navires de l’Armada. 

Le pont Flaubert de Rouen se lève pour laisser passer les bateaux de l'Armada - AFP
Le pont Flaubert de Rouen se lève pour laisser passer les bateaux de l'Armada © AFP - Gilles Rigoulet

18H52 - Plusieurs bateaux attendent la levée du pont Flaubert ce soir pour accoster à leur emplacement. C'est le cas de l'Etoile du Roy, du Tenacious, du Thalassa, de l'Oosterschelde ou encore de la Recouvrance. Ils sont arrivés à Rouen cet après-midi. 

Vous voulez en savoir davantage sur les les bateaux de l'Armada 2019. Ecoutez les chroniques de notre historien Michel de Decker

18h43 - Si vous arpentez les quais de Rouen, vous ne verrez pas que des bateaux mais aussi des chevaux. Quelques policiers patrouillent à cheval pour votre sécurité pendant toute la durée de l'Armada. 

18h35 - L'Hermione est arrivé à hauteur de la Bouille. Il est attendu vers 20h dans le port de Rouen

18h25 - Le Tenacious arrive en ce moment à Rouen. Il avait déjà participé à la précédente édition de l'Armada en 2013. C'est un bateau entièrement conçu pour accueillir les aveugles, les malvoyants et les personnes en fauteuil roulant. A l’origine du projet, une association qui veut favoriser l’intégration par la mer.

18h14 - L'Hermione approche doucement de sa destination. Il devrait arriver à Rouen vers 20h. 

17h58 - Le Thalassa passe à hauteur du bac de la Bouille. Il est attendu vers 20h à Rouen

17h25 -  "C'est grandiose". Les visiteurs sont émerveillés en découvrant les premiers bateaux de l'Armada de Rouen, l'envergure des voiles, la taille des mâts. Flayen Groyer a recueilli leurs impressions sur le Sedov, un quatre-mâts russe dont c'est la première participation.

17h14  Une dizaines de bateaux sont attendus dans la soirée à Rouen. Ils remontent la Seine actuellement. C'est un véritable défi auquel les passionnés peuvent assister en s'arrêtant le long du fleuve.

17h12 - Duclair est en vue pour l'Hermione qui a donc anticipé son arrivée à Rouen pour éviter les vents violents prévus demain par Météo France. 

17h08 - Ca va souffler fort demain à Rouen. La tempête Miguel aborde demain matin la façade atlantique avec des vents violents. Les rafales devraient atteindre jusqu'à 100 km/h sur notre territoire. 

17h00 - Sans eux, l'Armada aurait du mal à exister. Les bénévoles sont essentiels au bon déroulement de la manifestation. Ils sont 400 cette année à occuper des tâches variées. Un rôle intense mais pas de tout repos.

16h45 - Malgré une météo parfois capricieuse, il y a foule sur les quais de Rouen pour cette première journée de l'Armada. Gisèle habite à Rouen. Elle n'a pas manqué une seule édition depuis la première en 1989. C'est avec une grande joie qu'elle arpente cette fois encore les quais avec sa fille et sa petite-fille.

16h33 - Pas de parade ni ce soir ni demain pour l'Hermione. C'est trop dangereux à cause des rafales de vent attendues. Mais le feu d'artifice est maintenu ce soir à 23h malgré la météo capricieuse.

16h16 - L'Hermione passe à proximité de l'Abbaye de Jumièges, l'un des plus anciens et des plus importants monastères bénédictins de Normandie.

16h10 - L'Hermione est en route pour Rouen. Il arrive plus tôt que prévu pour éviter la tempête Miguel. Son commandant Yann Cariou donne plus d'explications dans cette vidéo.

15h59 - Le Thalassa fait aussi route vers Rouen. Il est attendu dans la soirée. Ce voilier compte 18 cabines. Il peut voyager avec 34 passagers en plus de son équipage, et embarquer jusqu'à 120 passagers à la journée.

15h44 - Le gigantesque drapeau mexicain continue de flotter au gré du vent à l'Armada de Rouen. Le ciel reste assez nuageux mais avec de très belles éclaircies. De quoi faire de jolies photos. 

15h39 - Un autre bateau remonte actuellement la Seine jusqu'à Rouen. Il s'agit de l'Oosterschelde, un trois-mâts goélette néerlandais. Le bateau mesure 50 mètres de long. 

15h28 - L'Hermione passe sous le pont de Brotonne. Voilà une vue très inhabituelle que nous offre notre reporter Anne Bertrand, montée à bord de la réplique de la frégate de La Fayette.

15h23 - L'Hermione a quitté Caudebec-en-Caux. Il remonte la Seine jusqu'à Rouen. Beaucoup de monde sur les quais pour saluer la frégate. Un départ anticipé à cause de la tempête Miguel. Elle doit toucher les côtes françaises demain matin et plus particulièrement la Normandie dans le courant de l’après-midi. Des vents de plus de 100 km/heure sont annoncés, d'où le changement de programme.

15h10 - L'Armada de Rouen, c'est aussi une série de concerts le soir jusqu'au 16 juin. Mais ce sont aussi des artistes qui se produiront chaque soir sur le podium de France Bleu à l'image de Lady Arlette.

15h05 - L’Hermione sera uniquement ouverte demain aux 2.500 visiteurs de Caudebec-en-Caux qui n’ont pas pu monter à bord. Le public rouennais pourra le visiter samedi comme prévu. 

15h00 - L'Hermione a repris sa route vers Rouen plus tôt que prévu. La réplique de la frégate de La Fayette est attendu ce soir vers 19h. Ce n'est pas la première fois que son programme change à la dernière minute. L'Hermione en Normandie, c'est une histoire d'imprévus et de vents contraires. Le commandant du navire s'explique.

Yann Cariou, commandant de L'Hermion, lors de l'escale de L'Hermione à Cherbourg. - Radio France
Yann Cariou, commandant de L'Hermion, lors de l'escale de L'Hermione à Cherbourg. © Radio France - Véronique Houdan

14h43 - Les policiers et les gendarmes patrouillent tandis que les pompiers remontent la Seine sur leur canot de sauvetage, prêt à intervenir à tout moment en cas de chute d'une personne dans l'eau.

14h30 - En attendant l'arrivée des nouveaux bateaux à Rouen, les visiteurs sont toujours plus nombreux à arpenter les quais pour visiter les prestigieux trois ou quatre mâts arrivés hier mercredi.

13h55- Le programme des bateaux attendus dans l'après midi et la soirée : l'Atyla, la Recouvrance, le Shtandart, le Charles-Marie, le Tenacious, l'Etoile du Roy , le Saint-Alban's, le Gulden Leuuw, le Marité, l'Atlantis et enfin le Thalassa. 

13h47 - L'Hermione doit quitter Caudebec-en-Caux à 14h30. Il est attendu à Rouen vers 19h ce soir, précise l'organisation de l'Armada. La réplique de la frégate de Lafayette s'arrêtera juste avant le pont Gustave Flaubert. Il ne passera pas en dessous comme c'était initialement prévu. 

13h34 - L'Hermione va arriver à Rouen ce soir, avec une journée d'avance à cause du mauvais temps. "Comme les conditions météorologiques sont mauvaises pour demain, l'Hermione n'aurait pas pu quitter Caudebec-en-Caux. Il a donc été décidé que l'Hermione parte de Caudebec-en-Caux en début d'après-midi ce jeudi", explique l'organisation de l'Armada

L'Hermione arrive ce soir à Rouen, avec une journée d'avance - Radio France
L'Hermione arrive ce soir à Rouen, avec une journée d'avance © Radio France - Véronique Houdan

13h01 - Coup de gueule de Colette et Michel, un couple venu de Lens dans le Pas-de-Calais pour visiter les bateaux et prendre quelques photos. Ils n'ont pas pu entrer avec leur Bichon maltais. Les chiens sont interdits sur le site de l'Armada. 

12h45 - La météo est capricieuse mais elle ne décourage pas les visiteurs sur le site de l'Armada de Rouen

12h28 - Les gendarmes patrouillent sur les quais de Rouen. La sécurité a été renforcée par rapport à la dernière édition de l'Armada. 

12h15 - L'Armada de Rouen fait voyager dans le monde entier. Si les touristes étrangers représentent seulement 10% des visiteurs, il faut aussi compter avec les marins, mexicains, turcs, marocains, russes, canadiens, ou encore brésiliens. Et n'oublions pas les Français venus de nos territoires les plus lointains. 

12H07 - L'Armada 2019, c'est un rendez vous familial. De nombreux parents viennent avec leurs enfants visiter les prestigieux voiliers. Les enfants rafolent les histoires de pirates avec île mystérieuse et trésor caché. Un espace leur est même réservé sur les quais de Rouen. Les enfants peuvent apprendre à grimper sur les mâts.. Mais pas trop haut s'il vous plait !

12h00 - Le Sledov a accueilli ce matin ses premiers visiteurs, très impressionnés par l'envergure des mâts. Il s'agit du plus grand voilier russe et du plus grand voilier navire-école du monde. Il mesure 117 mètres de long. Navire de commerce allemand construit en 1921, il est donné à la Russie en 1950 à titre de dommage de guerre. 

11h50 - Une météo mi figue mi raisin pour cette journée. C'est ce que nous annonce Pascal Vaillant, animateur à France Bleu Normandie. 

11h42 - Le petit matin, avec ses rayons du soleil, est idéal pour prendre des photos des bateaux de l'Armada 2019. Les photographes n'ont pas résisté. 

11h30 - Tous les bateaux ne sont pas encore arrivés à Rouen. Le pont Gustave Flaubert se lèvera ce soir entre 21h et minuit pour laisser passer quelques fleurons de la mer. Il faudra attendre ce vendredi soir pour admirer l'Hermione actuellement en route.  

Cette fameuse réplique d'une frégate de Lafayette venue de Rochefort, en Charente-Maritime, est passée par Cherbourg, Dieppe et Ouistreham et hier à Caudebec en Caux et sur les rives de la Seine. 

11h23 - Vous avez l'intention de venir à Rouen à l'occasion de l'Armada 2019. C'est une excellente idée. Mais il vaut mieux anticiper votre venue. La circulation et le stationnement seront particulièrement délicats à Rouen du 6 au 16 juin. Alors comment circuler et où stationner ? Voici toutes les infos. Et jetez un œil sur notre carte interactive. 

Anticipez votre venue sur les quais de Seine pendant l'Armada à Rouen du 6 au 16 juin 2019. Les organisateurs attendent 140.000 personnes par jour et le stationnement et la circulation en ville sont particulièrement contrôlés.

11h05 - La statue de la Liberté est inaugurée en ce moment sur les quais de Rouen. Il s'agit d'une réplique bien sûr. Une réplique que vous avez tous et toutes vu dans le film le Cerveau avec Jean Paul Belmondo, Bourvil et David Niven. La scène est mythique. On aperçoit Jean Paul Belmondo suspendu à la statue et des milliers de billets de banque en tomber dans le port du Havre. 

10h54 - Un peu d'histoire ! Connaissez vous l'origine de l'Armada de Rouen ? Tout commence au début des années 80. Le maire de la ville, Jean Lecanuet, cherchait une idée pour animer et faire revivre les quais. 

Son adjoint Patrick Herr lui propose une course entre Rouen et New York pour célébrer les 100 ans de la statue de la Liberté. 8 multicoques y participent en 1986. La course de la Liberté est un succès. 

Trois ans plus tard, c'est la naissance de l'Armada. La première édition porte le nom de Voiles de la Liberté car elle célèbre le bicentenaire de la Révolution française.

10h47 - L'Armada de Rouen a débuté sous le soleil mais le ciel devient progressivement nuageux. Il y a un risque d'averses cet après-midi. Le thermomètre devrait atteindre 18 degrés dans l'après-midi. 

10h31 - Mauvaise surprise pour ce couple de Dieppois qui n'a pas pu entrer avec son petit chien. Les animaux ne sont pas les bienvenus à l'Armada de Rouen. 

Et pourtant même les chiens peuvent avoir le pied marin.

10h28 - Le public arrive petit à petit sur les quais de Rouen. Mais il faut montrer patte blanche pour entrer. Un important dispositif de sécurité a été mis en place. Les visiteurs doivent franchir un point de contrôle avec fouille et palpation.

10h25 - Les premières visites ont commencé ce matin sur les bateaux sans attendre l'inauguration officielle. 

10h23 - Plusieurs millions de visiteurs sont attendus pendant l'Armada de Rouen. Les organisateurs tablent sur 140 000 personnes par jour en moyenne. 45% des visiteurs sont originaires de Normandie. 45% viennent des autres régions françaises et il y a 10% de touristes étrangers. 

10h15 - Certains ont pu monter à bord du Cuauhtemoc, le navire-école de la Marine mexicaine, qui a accosté hier après-midi sur les quais de Rouen

10h10 - c'est à 11h que l'Armada de Rouen ouvre ses portes au public. Mais les visiteurs n'ont pas attendu l'inauguration officielle pour déambuler sur les quais de Rouen et découvrir les premiers bateaux.

10h08 - Les photographes s'en donnaient à cœur joie ce jeudi matin profitant des rayons du soleil pour immortaliser les bateaux arrivés dans la nuit

10h02 - C'est sous un magnifique soleil que les lève-tôt ont découvert ce jeudi matin les  premiers bateaux sur les quais de Rouen. Le Kruzenstern, le Cuauhtemoc, le Sledov, le Cisne Braco, le Dar Mlodziezy, ou encore le Santa Maria Manuela sont passés dans la nuit sous le pont Gustave Flaubert. 

El Galeon, réplique d'un galion espagnol du 16e siècle - Radio France
El Galeon, réplique d'un galion espagnol du 16e siècle © Radio France - Adrien Béria

10h00 - Bonjour et bienvenue sur francebleu.fr pour vivre pendant dix jours l'Armada de Rouen. C'est le rendez vous incontournable des amoureux de voiles, de trois-mâts, de goélettes, et des marins. Montez à bord avec France Bleu du 6 au 16 juin. 

Le Sedov, un quatre mâts russe de 117 mètres de long - Radio France
Le Sedov, un quatre mâts russe de 117 mètres de long © Radio France - Eric Turpin

Gentils moussaillons, embarquez avec nous en écoutant France Bleu Normandie.

Embarquez aussi sur francebleu.fr et retrouvez tous nos reportages, nos vidéos, nos photos, et nos articles.