Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparition de Bertrand Tavernier : le cinéaste avait tourné "Ça commence aujourd'hui" à Anzin

-
Par , , France Bleu Nord

Le cinéaste Bertrand Tavernier, mort ce jeudi 25 mars à 79 ans, avait tourné son film "Ça commence aujourd'hui" dans une école maternelle à Anzin, à côté de Valenciennes avec dans le rôle du directeur d'école l'un de ses acteurs fétiches Philippe Torreton.

Le cinéaste Bertrand Tavernier et l'acteur Philippe Torreton, interprète de son directeur d'école dans "Ça commence aujourd'hui"
Le cinéaste Bertrand Tavernier et l'acteur Philippe Torreton, interprète de son directeur d'école dans "Ça commence aujourd'hui" © Maxppp - Antonio Alonso

Lyonnais de naissance, Bertrand Tavernier, mort ce jeudi 25 mars à l'âge de 79 ans, adorait filmer les régions françaises. Pour son film sorti en 1999, "Ça commence aujourd'hui", il avait choisi pour décor une école maternelle située près de Valenciennes.

Le cinéaste a posé sa caméra dans une vraie école, la plus ancienne de la ville d'Anzin, celle de la rue "derrière les haies", rebaptisée depuis au nom du réalisateur, car "les habitants avaient été intégrés" au film se souvient l'actuel maire de la ville Pierre-Michel Bernard avec de très nombreux figurants anzinois "parents d'élèves, enseignants, et directrice d'école de l'époque"

C'est l'acteur Philippe Torreton, très attaché au Nord, qui interprète le rôle principal, celui d'un directeur d'école très engagé.

Le film décrit avec délicatesse les difficultés du directeur, qui se bat pour ses élèves, et l'impuissance des institutions face à des familles frappées par la pauvreté et le chômage. 

Ce drame social avait obtenu  un Ours d'or à la Berlinale, il avait été sacré meilleur film étranger aux Goya et il avait valu  à Philippe Torreton une nomination pour le césar du meilleur acteur, de quoi donner un coup de projecteur sur la ville 

La ville avait été  mise à l'honneur, même si le film était difficile et montrait une réalité que d'autres secteurs géographiques ne pouvaient pas imaginer je pense, Pierre-Michel Bernard

Pierre-Michel Bernard le maire d'Anzin

La maternelle est aujourd'hui fermée pour travaux, elle doit être fusionnée avec l'école primaire De Gaulle. Le groupe scolaire gardera le nom de l'ancien président de la République, mais une salle conservera le nom de Bertrand Tavernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess