Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Disparition de Jean-Loup Dabadie : l'artiste avait présidé le 4e festival du film policier de Beaune

Par

L'artiste et académicien Jean-Loup Dabadie, qui a exercé ses nombreux talents dans la littérature, le journalisme, le cinéma et la chanson, est décédé dimanche à Paris à 81 ans. En Côte-d'Or, il avait présidé le 4e Festival International du film Policier de Beaune.

Jean-Lou Abadie lors de son passage au festival du film policer de Beaune en 2012 Jean-Lou Abadie lors de son passage au festival du film policer de Beaune en 2012
Jean-Lou Abadie lors de son passage au festival du film policer de Beaune en 2012 - mairie de Beaune

Jean-Loup Dabadie s'est éteind ce dimanche 24 mai l’âge de 81 ans, quelques jours seulement après Michel Piccoli dont il était proche. Cet homme de lettres ,tour à tour écrivain, journaliste, dialoguiste et parolier des plus grands chanteurs à texte lui avait valu d’être élu à l’Académie Française en 1989.

Publicité
Logo France Bleu

Le maire de Beaune rend hommage à Jean-Loup Dabadie

Le maire de Beaune, Alain Suguenot avait accueilli Jean-Loup Dabadie en 1992 lors de la quatrième édition du festival du film policier qu'il avait présidé cette année. Il décrit "cette malicieuse plume du cinéma français. De François Truffaut à Claude Sautet, les mots du scénariste avaient le don de toucher les plus grands du 7ème art. Je me souviens d’un personnage détonnant, foisonnant de curiosité, d’humour et de gentillesse.  Sa jovialité et sa remarquable accessibilité auprès des festivaliers en avait fait un beau moment de cinéma dans notre ville." écrit le maire de Beaune. 

Jean-Loup Dabadie saluant Jean Réno au festival du film policier de Beaune - Mairie de Beaune

Un parolier pour les plus grands interprètes 

Jean-Loup Dabadie à tout a marqué de son emprunte, le cinéma mais aussi la chanson en tant que parolier pour Michel Polnareff (On ira tous au paradis, Holidays), Julien Clerc (Ma préférence, Femmes… je vous aime) Yves Montant, Johnny Hallyday… Qui n’a pas fredonné ces airs si célèbres ?

Il débuta sa carrière, très jeune, à l’âge de 19 ans en tant qu’écrivain avec son premier roman  Les yeux Secs en 1957 avant de devenir journaliste et d’écrire des sketchs pour son ami Guy Bedos. Il a écrit pas moins de 22 scénarios, 150 sketchs et 250 refrains durant sa brillante carrière. Je tenais aujourd’hui à rendre hommage à cet homme de grand talent.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu