Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Vente aux enchères d'un voile de mariée en dentelle d'Alençon : appel aux donateurs

lundi 8 octobre 2018 à 5:22 Par Marcellin Robine, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Maine

Un voile de mariée exceptionnel en dentelle d'Alençon sera mis en vente aux enchères le 24 octobre prochain. Long de 3,5 mètres, le voile date de la fin du XIXe siècle. Une souscription a été lancée par une association pour acquérir le voile et l'exposer au musée des Beaux-Arts d'Alençon.

Le voile de mariée en dentelles d'Alençon sera vendu aux enchères le 24 octobre (illustration).
Le voile de mariée en dentelles d'Alençon sera vendu aux enchères le 24 octobre (illustration). © Getty - Lee Thompson

Alençon, France

"C'est un OVNI !" Voilà comment la directrice du musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d'Alençon, Johanna Mauboussin, qualifie ce voile de mariée rarissime de sept mètres carrés, datant de la fin du XIXe siècle. "Il est dans un état de conservation fabuleux, j'ai eu la chance de le voir, il est extrêmement fin techniquement et n'a presque pas d'équivalent." La directrice du musée ne veut pas passer à côté de la vente aux enchères du 24 octobre. "Si nous devions ne détenir qu'une seule pièce, ce serait celle-ci." 

Le voile est estimé entre 30.000 et 40.000 euros. Mais les enchères peuvent vite monter. L'association de la dentelle au point d'Alençon présidée par Marie-Noëlle Charuel a donc mis en place une souscription avec la Fondation pour le patrimoine. "On rêve de voir ce joyau enrichir la collection du musée !"

Aujourd'hui, le fabrication du voile coûterait plusieurs millions d'euros

L'occasion est unique. Un tel voile ne pourrait peut-être plus jamais être achevé selon Johanna Mauboussin. "On en a discuté avec les seules détentrices du savoir-faire de la dentelle au point d'Alençon, les dentellières de l'atelier national, il y a des centaines de milliers d'heures de travail sur ce voile selon nos estimations. Aujourd'hui, on n'a plus la capacité de production pour le faire et le coût dépasserait certainement plusieurs millions d'euros."

Les deux passionnées ne savent pas à qui était destiné ce long voile de mariée à l'origine. Il appartient aujourd'hui à un collectionneur privé. D'autres musées à l'étranger pourraient être intéressés par la pièce. Le voile reviendra t-il dans sa ville d'origine, à Alençon ? Réponse le 24 octobre, à l'hôtel des ventes Drouot à Paris.

Pour participer à l'achat du voile, www.fondation-patrimoine.org ou la page Facebook de l'association de la dentelle au point d'Alençon.