Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dordogne : construire une maison en briques de terre crue, c'est plus isolant

samedi 22 juillet 2017 à 15:33 France Bleu Périgord

Le collectif bordelais "Cancan" fait escale ce week-end au marché de potiers de Limeuil pour montrer qu'il est possible de créer des murs en briques de terre crue et que cette méthode isole encore mieux une maison.

Les jeunes du collectif "Cancan" font des démonstrations tout le week-end à Limeuil
Les jeunes du collectif "Cancan" font des démonstrations tout le week-end à Limeuil © Radio France - Caroline Pomès

Limeuil, France

Pantalon retroussé, Lou, architecte du collectif "Cancan", malaxe avec ses pieds de la terre, du sable et du fumier. Ensuite, elle place le tout dans un moule pour en faire une brique en terre crue. La première fois que le collectif bordelais a testé cette technique de fabrication, 100% locale, c'était en Dordogne sur un chantier de particulier. A Saint-Privat-des-Près, près de Ribérac. Le propriétaire d'une ancienne école leur a demandé de refaire un mur. Ce week-end, ils sont au marché de potiers, à Limeuil qui termine ce dimanche, à 19h30.

Le mélange classique : du purin, de la terre et du sable.  - Radio France
Le mélange classique : du purin, de la terre et du sable. © Radio France

Une demi-heure pour une dizaine de briques

Pour le chantier dans le Robéracois, l'équipe a du créer 500 briques. "C'est long, il faut compter une demi-heure pour former une dizaine de briques et une semaine le temps qu'elles sèchent", explique Lou. Mais c'est économique. Tous les matériaux ont été récupérés chez les agriculteurs du coin.

"L'agriculteur nous a donné son fumier, il ne savait pas quoi en faire, pareil pour la terre, un voisin voulait s'en débarrasser." - Lou, architecte

Les briques en terre crue mettent une semaine à sécher et deviennent très résistante et lourde.  - Radio France
Les briques en terre crue mettent une semaine à sécher et deviennent très résistante et lourde. © Radio France

La brique en terre crue est également très isolante. "Vous pouvez mettre un poêle près du mur, il gardera la chaleur. Pareil pour l'humidité, les briques l'emprisonnent et ça assainit la maison.", explique Jules, le chef de projet de la maison de Saint-Privat-des-Près.

Après, c'est un travail d'équipe, il faut beaucoup de monde sur un chantier aussi éco-responsable. Mais c'est le dada de ce collectif qui veut réinventer l'architecture. Les jeunes architectes mettent en place des ateliers participatifs sur les chantiers. Les gens sont invités à les aider mais "le but c'est que tout le monde ait quelque chose à apprendre", précise, Jules.