Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dordogne : l'artiste Abraham Poincheval va s'installer dans une statue réalisée à Marsac

mercredi 18 avril 2018 à 17:00 Par Valérie Dejean, France Bleu Périgord

A Marsac, dans les locaux de la Socra, l'artiste Abraham Poincheval est venu tester la maquette de la statue de l'homme-lion dans laquelle il devrait passer une semaine.Il y sera enfermé à partir du 2 juin devant le musée de l'Aurignacien en Haute-Garonne.

L'artiste Abraham Poincheval teste la maquette à Marsac avant sa nouvelle performance
L'artiste Abraham Poincheval teste la maquette à Marsac avant sa nouvelle performance - SOCRA - PALEM

Marsac-sur-l'Isle, Dordogne, France

Mais si la Socra réalise une copie de ce symbole de la période de l'aurignacien, c'est pour une expérience extraordinaire. L'artiste performer Abraham Poincheval va se glisser dans la statue de bois pour y passer une semaine, sans bouger. La statue sera installée devant le musée de l'aurignacien à Aurignac en Haute-Garonne. Répondant à une commande publique avec l'équipe Pièces Montrées, il a choisi de se couler dans cette statue de bois.

Ce n'est pas la première fois qu'il investit un lieu, un site, un objet surprenant

Il a ainsi vécu deux semaines dans la peau d'un ours naturalisé au musée de la chasse à Paris, en 2017, il s'est fait enfermer dans une pierre neuf jours, avant de passer trois semaines à couver des œufs au palais de TOKYO à PARIS. Aujourd'hui il va donc investir cette statue en bois réalisée dans les locaux de la Socra. Pour Patrick Palem, le responsable de l'entreprise de Marsac, qui rénove en ce moment  des statues de la chapelle royale de Versailles, cette incursion dans l'art contemporain n'est pas une nouveauté. La Socra  a déjà fait le grand écart dans le temps._"_On a déja travaillé pour des familles comme Chagall, Richard Serra. On est une courroie de transmission, on est dans la continuité."

Ce mercredi, Abraham Poincheval est venu tester la maquette en polystyrène. Après quelques ajustements, la statue sera fabriquée en bois . Elle sera installée dans la clairière , devant le musée. Le deux juin, Abraham Poincheval va y entrer pour y passer une semaine.Toutes les vivres sont à l'intérieur de la statue dont il ne bougera pas. S'il a choisi cette représentation de l'homme-lion ce n'est pas par hasard. "Les seules représentations humaines à l'époque sont toujours des représentations humaines enchâssées dans l'animal".

L'artiste Abraham Poincheval et la maquette de la statue de l'homme-lion - Radio France
L'artiste Abraham Poincheval et la maquette de la statue de l'homme-lion © Radio France - valérie Déjean

Comme chaque fois, cette performance devrait susciter quelques réactions du public.

Les personnes peuvent se projeter facilement. Elles se disent : "Oh la la! Il s'enferme là dedans mais comment il fait moi je ne pourrais pas !" Pour lui cette performance est aussi synonyme de nouveau voyage "dans une durée qui n'est plus la nôtre, dans une époque qui n'existe plus." Il va entamer ce nouveau voyage le deux juin pour une durée d'une semaine. Lorsqu'il aura quitté la statue de l'homme-lion, le public pourra à son tour tenter l'expérience. Mais les curieux n'y resteront pas aussi longtemps.