Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dordogne : "l'exploit peut être au rendez-vous" dit le président du club de Bergerac avant le match contre Niort

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu Poitou

Le club de Bergerac, pensionnaire de National 2 affronte Niort, club de Ligue 2 ce samedi à 15h au stade Gaston Simounet. Deux ans après l'éclatante victoire face à Lens, le club espère revivre un bel exploit à l'occasion des 32e de finale de la coupe de France

Le président du BPFC Christophe Fauvel (au centre) avec le coach Nicolas Le Bellec (à gauche) et Pierre Laborde Turon, le gardien de but
Le président du BPFC Christophe Fauvel (au centre) avec le coach Nicolas Le Bellec (à gauche) et Pierre Laborde Turon, le gardien de but © Radio France - Antoine Balandra

Bergerac, France

Le BFPC affronte Niort, club de Ligue 2 ce samedi à 15h au stade Gaston Simounet de Bergerac, en Dordogne. 

Les joueurs des Deux-Sèvres sont actuellement cinquièmes de leur championnat. Bergerac joue deux divisions plus bas, en National 2.  Autrement dit, il faudra un exploit pour sortir les niortais.

Niort est diminué par les nombreuses blessures de joueurs clefs. A Bergerac, il manquera Pape Sarr, l'attaquant principal, qui est suspendu. Mais malgré le prestige de l'affiche, Nicolas Le Bellec, le coach bergeracois a préparé ce match comme les autres. Et il l'assure, son groupe est serein malgré la taille de l'adversaire.

"Ce que je veux, c'est qu'on fasse les choses comme depuis le début de la saison. Cela reste un match de football, et j'espère que l'on va se procurer un maximum de plaisir. On se prépare sereinement, et je vois surtout des mecs concentrés et appliqués dans ce qu'ils font" dit l'entraîneur.

"Quand on regarde les stats et les chiffres de Niort, il n'y a pas beaucoup de trous, pas beaucoup de place, c'est une équipe très cohérente, très bien en place, qui travaille bien ensemble et qui a de la qualité offensive, un capitaine qui dégage beaucoup de choses, c'est un gros client, un gros morceau" poursuit Nicolas Le Bellec

Les joueurs bergeracois après la victoire face à Lens - Radio France
Les joueurs bergeracois après la victoire face à Lens © Radio France - Antoine Balandra

Des joueurs qui rêvent d'un exploit

De leur côté, les joueurs tentent de garder leur sérénité. "On a une bonne dynamique depuis avant la trêve, on veut continuer à progresser, et on est assez sereins, on n'aura pas forcément de regrets après ce match, on sait que l'on part avec un petit déficit de niveau par rapport à eux, donc on doit se donner à fond, et quoi qu'il arrive ce sera une grande fête" explique Pierre Laborde Turon, le gardien de but du BPFC

"C'est vrai que l'on rêve tous de passer, cela récompenserait nos efforts depuis le début de saison, mais avant de pouvoir rêver à une éventuelle Ligue 1, il va falloir bien se donner pendant je pense 120 minutes face à cette Ligue 2 qui est très costaud, le petit veut toujours réussir à bouger le gros, pour cela il faudra une équipe et des supporters à 200%" poursuit-il.

L'espoir d'un public déchaîné 

Et si les joueurs rêvent de passer, c'est aussi parce qu'environ 50% des joueurs ont déjà vécu l'épopée 2017, quand Bergerac avait affronté et vaincu Lens, club de Ligue 2 également, en 16e de finale, au stade Gaston Simounet. Avant le match au scénario dramatique face à Lille, club de Ligue 1, avec le très cruel but d'Eder à la dernière minute. Christophe Fauvel, le président du club, espère que cette atmosphère d'exploit sera toujours là.

"Ce qui n'a pas changé j'espère, c'est l'état d'esprit, la volonté de bien faire, de montrer que le foot à Bergerac a une place tout à fait particulière, et je peux vous dire que la motivation de ce groupe, je ressens la même qu'il y a deux ans par rapport à Lens, il a très envie de montrer qu'à Bergerac il peut se passer quelque chose" dit Christophe Fauvel

Les bergeracois avaient ensuite donné du fil à retordre aux lillois - Radio France
Les bergeracois avaient ensuite donné du fil à retordre aux lillois © Radio France - Antoine Balandra

"Mais on aura besoin pour cela d'un stade plein, j'aimerais vraiment que le public se mobilise à 200%, d'abord par sa présence, parce que jouer dans un stade plein, c'est mieux pour accomplir un exploit, et puis j'aimerais que les personnes présentes poussent derrière Bergerac, car je peux vous dire que cela se ressent sur le terrain" explique Christophe Fauvel

"Si Bergerac est capable d'avoir ce douzième homme derrière lui, je crois que l'exploit sera à ce prix" termine-t-il. 

Le match sera à vivre en direct sur France Bleu Périgord ce samedi à 15h avec les commentaires de Christian Lacombe.