Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dordogne : la dernière libraire de Sarlat ferme ses portes ce lundi

dimanche 30 décembre 2018 à 17:06 Par Benjamin Fontaine et Harry Sagot, France Bleu Périgord

La dernière libraire de Sarlat en Dordogne ferme ses portes ce lundi 31 décembre. Les gérants prennent leur retraite. Ce lieu emblématique de la ville pourrait devenir un commerce alimentaire.

La libraire Majuscule était une institution à Sarlat.
La libraire Majuscule était une institution à Sarlat. © Radio France - Harry Sagot

Sarlat-la-Canéda, France

Elle était la dernière de Sarlat-la-Canéda. La librairie Majuscule va fermer ses portes ce lundi 31 décembre au soir. Jean-Luc Aubarbier et sa sœur Geneviève prennent leur retraite. Ils ont vendu leur local de la rue de la République. Il sera vraisemblablement transformé en commerce alimentaire.  Ces derniers jours, de nombreux habitants du Sarladais et même des touristes sont venus dire un dernier au revoir aux gérants.

Une libraire créée il y a plus d'un siècle et demi

"Ça fait vingt ans que nous venons ici et on est très triste," confie Aude, une habitante de Marquay. "On achetait des livres et on en commandait régulièrement. Un vrai libraire connait ses livres, il les lit. C'est la fin d'une histoire et d'une époque peut-être." Créée il y a plus d'un siècle et demi, Majuscule était effectivement l'une des plus anciennes librairies de France.

Jean-Luc Aubarbier et sa sœur ont repris le lieu en 1983. "A l'époque il y avait encore quatre libraires à Sarlat. Ce métier est formidable car les clients nous apportent des choses, ils nous demandent si on a lu tel auteur ou tel livre. Cet aspect du métier va me manquer." La "traverse" ne devrait pas rester sans libraire pendant longtemps. Un jeune Béarnais de 30 ans devrait ouvrir la sienne d'ici le mois de février au numéro 58 de la rue de la République.