Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : le bassin du jardin des arènes de Périgueux va laisser la place à une aire de jeux aqualudique

-
Par , France Bleu Périgord

Le bassin du jardin des arènes de Périgueux est à sec et doit être remplacé par une aire aqualudique avec des jets d'eau de façon à conserver la fraîcheur dont les habitants de Périgueux profitent dès les fortes chaleurs.

Une ébauche du futur espace aqualudique du jardin des arènes qui verra le jour à l'été 2021
Une ébauche du futur espace aqualudique du jardin des arènes qui verra le jour à l'été 2021 - mairie de Périgueux

Il a rafraîchi des générations de petits périgourdins. Le bassin du jardin des arènes manque cruellement en ces temps de forte chaleur, seul îlot véritablement rafraîchissant dans le centre de Périgueux. Le bassin qui n'est plus aux normes en termes de sécurité sanitaire reste désormais vide et la fontaine va être démontée avant de laisser la place à une toute nouvelle aire de jeu aquatique, avec jets d'eau.

Le bassin et la fontaine à sec vont laisser la place à une aire aqualudique
Le bassin et la fontaine à sec vont laisser la place à une aire aqualudique © Radio France - Corinne Duval

On avait juste les fesses dans l'eau ! - Pauline, qui se baignait dans le bassin quand elle était petite.

Au pied des grands arbres du jardin des arènes, il y a Pauline, 33 ans, née à Périgueux Elle vient chercher un peu de fraîcheur alors que le thermomètre affiche plus de 30 degrés au cœur de la préfecture de la Dordogne : "On se retrouvait tous ici quand on était au collège et au lycée et même petits on venait s'y baigner avec nos parents. On s'asseyait dans l'eau, et on avait juste les fesses dans l'eau ! Et à l'époque on pouvait même encore monter là-haut, il n'y avait pas de barrière, c'était pas sécurisé et donc on restait carrément dans la fontaine. C'est super joli, c'est très ombragé et puis c'est au centre-ville". Pauline admet que le site était dangereux et que l'eau avait un goût douteux.

De la fraîcheur "en parfaite sécurité" 

L'ancienne équipe municipale avait déjà élaboré des plans pour transformer le site tout en maintenant l'îlot de fraîcheur. "Un bon projet", dit Delphine Labails, qui l'a fait sien. La nouvelle maire, dont les enfants ont également pataugé, petits dans le bassin. L'eau restera bien présente, sous d'autres formes : "Il faut conserver la fonction de rafraîchissement, dans un parc historique de la ville. On pourra y jouer avec l'eau en toute sécurité, ce sera covid-compatible, avec des jets d'eau, une petite rivière artificielle dans laquelle on pourra faire naviguer des bateaux. Différents petits éléments ludiques qui permettront de s'hydrater, tout en étant en parfaite sécurité".

Delphine Labails, maire de Périgueux, face au bassin des arènes
Delphine Labails, maire de Périgueux, face au bassin des arènes © Radio France - Corinne Duval

La piste de l'amphithéâtre sera mise en valeur

Et parce que le jardin des arènes est d'abord un haut site du patrimoine, gallo romain, il y aura des gradins, des tablettes pour livrer des informations sur le site historique, et la piste de l'amphithéâtre apparaîtra. Son pourtour sera dessiné par des poteaux. On en profitera l'été prochain.

L'aire de jeux qui jouxte le bassin restera en place.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess