Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dordogne : le centre international de l'art pariétal de Montignac-Lascaux expérimente un robot d'accueil

-
Par , France Bleu Périgord

Un robot d'accueil est en phase d'expérimentation au Centre international de l'art pariétal de Montignac-Lascaux. Heasy, comme l'ont baptisé ses concepteurs français, propose pour l'instant des quizz aux enfants dans l'espoir de les intéresser à l'art.

Heasy va tenter d'intéresser les enfants à l'art
Heasy va tenter d'intéresser les enfants à l'art © Radio France - Emmanuel Claverie

Montignac, France

Il mesure 1,70 mètre et s'exprime un peu comme R2D2. Le Centre international de l'art pariétal de Montignac-Lascaux expérimente en ce moment un robot d'accueil. Créé par des Français, Heasy comme l'ont baptisé ses créateurs, s'intègre dans la médiation numérique de Lascaux.

Heasy est avant tout destiné aux enfants

Installé dans la galerie de l'imaginaire, cette salle constellée de 90 écrans, Heasy qui dispose d'un écran tactile incrusté dans son ventre, a pour vocation d'accueillir les enfants en leur proposant des quizz. "Il y a une série de questions que l'on pose avec différentes propositions explique Matthieu Lassimouillas, coordinateur marketing à Lascaux. Les enfants doivent chercher les réponses sur les écrans installés dans la salle. L'objectif principal sera d'observer à terme l'impact d'un robot d'accueil sur le comportement des visiteurs". 

Heasy est en expérimentation pendant deux mois à Lascaux - Radio France
Heasy est en expérimentation pendant deux mois à Lascaux © Radio France - Emmanuel Claverie

Intéresser les plus jeunes à l'art 

"Ce robot n'a pas vocation à remplacer les médiateurs humains qui assurent les visites et renseignent les visiteurs" précise André Barbé, le directeur général de la Sémitour, qui gère de nombreux sites touristiques dans le département dont Lascaux. "Ce robot va permettre une relation entre les visiteurs et les oeuvres qui sont présentées ici explique-t-il. Cette galerie de l'imaginaire est très importante, c'est le lien entre l'art pariétal et l'art contemporain. Pour les enfants qui pourraient avoir des blocages avec les oeuvres, ce lien peut se faire sous forme d'un jeu. Et rien de mieux qu'un robot; ce n'est pas les parents, ce n'est pas un médiateur, personne n'impose cette relation-là. L'enfant y va naturellement et a envie de jouer avec le robot. Et c'est de ce jeu qu'on espère une relation plus profonde".

Une expérimentation de deux mois

Heasy le robot va être testé pendant deux mois à Lascaux. Si l'expérience s'avère concluante, le Centre international de l'art pariétal pourrait en acheter un dès la saison prochaine. Un robot Heasy coûte entre 80.000 et 100.000 euros.