Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : le Périgourdin Kléber Rossillon en bonne position pour exploiter la reproduction de la grotte Cosquer

-
Par , France Bleu Périgord

La société de kléber Rossillon pourrait construire et exploiter la reconstitution de la grotte Cosquer à côté de Marseille. Le conseil régional Région Sud annonce qu'il a retenu la société du Périgourdin et que ce choix sera soumis au vote de l'assemblée régionale le 16 octobre prochain.

On trouve plus de 500 représentations d'animaux dans la grotte Cosquer
On trouve plus de 500 représentations d'animaux dans la grotte Cosquer © Maxppp - Maxppp

Région Sud, l'ex conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, annonce que la société du périgourdin Kléber Rossillon a ses faveurs pour réaliser et exploiter la reproduction de la grotte Cosquer. Son président, Renaud Muselier, explique dans un communiqué qu'il envisage de soumettre ce choix à l'assemblée régionale le 16 octobre prochain. La société de Kléber Rossillon qui originaire de Dordogne, exploite en Périgord le château de Castelnaud et des Jardins de Marqueyssac, c'est également le gestionnaire de la grotte Chauvet en Ardèche.

Une grotte sous-marine ornée avec des chevaux, des bisons, des phoques et des poissons

La grotte Cosquer est une grotte sous-marine, située au large du Cap Morgiou dans le parc national des Calanques et découverte en 1991 par un plongeur professionnel, Henri Cosquer.  Elle abrite plus de 500 représentations peintes et gravées datées de 27 000 à 19 000 ans avant notre ère. On peut y voir un large bestiaire composés d'animaux typiques de l'art pariétal: bisons, aurochs, chevaux, mais aussi tout une série d'animaux marins: pingouins, phoques et poissons.

Deux groupements sont en concurrence pour la construction et l'exploitation du site au sein de la villa Méditerranée à côté de Marseille: la société de Kléber Rossillon, qui exploite déjà donc la reproduction de la grotte préhistorique Chauvet en Ardèche et "Culturespaces", une filiale d'Engie qui gère elle des sites comme les arènes de Nîmes ou encore les Baux-de-Provence.

La société de Kleber Rossillon propose d'apporter 13 millions d'euros

Dans son communiqué, Région Sud explique que la restitution de cette grotte ornée sous-marine sera une première mondiale. Le choix de la société de Kléber Rossillon semble intimement lié à son expérience en tant que gestionnaire de la grotte Chauvet. L'engagement financier du Périgourdin a lui aussi semble-t-il pesé dans la balance. La société de Kleber Rossillon qui apportera 13 millions d'euros sur un budget total de 23 millions d'euros, s'est engagée à exploiter le site 355 jours par an, sans aucune subvention de fonctionnement. Dans son communiqué, "la Région se félicite de pouvoir ainsi compter sur un partenaire aux compétences reconnues et dont l'engagement financier traduit l'implication à venir au service du public régional...".

Les facs-similés seront-ils fabriqués en Dordogne ?

Si ce choix est confirmé par l'assemblée régionale, une autre société périgourdine pourrait elle être écartée du projet. L'AFSP, l'atelier des facs-similés du Périgord ( filiale de la Sémitour), fait partie du groupement concurrent Culturespaces. Fort de son expérience pour la reproduction des fresques de Lascaux, l'atelier s'est positionné pour réaliser les facs-similés de la grotte sous-marine.  Et c'est une autre entreprise périgourdine, les ateliers d'Alain Dalis, qui  pourraient bien récupérer la réalisation des facs-similés. Kléber Rossillon a en effet déjà travaillé avec Alain Dalis pour la reproduction des fresques de la grotte Chauvet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess