Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : les joueuses de Meyrals rencontrent Corinne Diacre, la sélectionneuse de l'équipe de France de foot

-
Par , France Bleu Périgord

Corinne Diacre était à Meyrals, en Dordogne ce samedi. Huit mois après la coupe du monde féminine de football, la sélectionneuse de l'équipe de France était l'invitée du club de Meyrals et de l'Association des éducateurs de football.

Les filles de Meyrals sont reparties avec des autographes de leur idole
Les filles de Meyrals sont reparties avec des autographes de leur idole © Radio France - Laurence Méride

Après Raymond Domenech en 2018, c'était au tour de Corinne Diacre de rendre visite aux Périgourdins ce samedi 15 février. Huit mois après la fin de la coupe du monde féminine de football, la sélectionneuse de l'équipe de France était l'invitée de l'Union Sportive Les Coquelicots de Meyrals et de l'Association des éducateurs de football. 

Le joueuses de l'US Meyrals en compagnie de Corinne Diacre - Radio France
Le joueuses de l'US Meyrals en compagnie de Corinne Diacre © Radio France - Laurence Méride

Pendant deux heures elle a répondu aux questions des 200 personnes venues l'écouter dans la salle polyvalente de Meyrals notamment sur le déroulement de la coupe du monde et sur l'évolution du football féminin : "Il y a moins de barrières qu'hier mais il y en a encore donc demain on en aura encore à franchir, c'est inévitable. Mais ça évolue bien quand même. Il faut y aller étape par étape."

L'amertume après la coupe du monde 

L'effet coupe du monde est retombé comme un soufflé. Les joueuses de l'équipe de foot de Meyrals "Les Coqueli'cocottes" sont allées voir le match d'ouverture de la Coupe du monde en juin 2019 au Parc des Princes, entre la France et la Corée du Sud. Huit mois plus tard, Juliette, 13 ans, ne sait plus si elle souhaite devenir joueuse de football professionnelle : "On voit bien que les joueuses professionnelles sont moins connues et moins mises en avant que les hommes pour l'instant. Peut-être que dans le futur ça changera. En tout cas ce n'est pas encore accessible pour moi. Pour l'instant, je vis le foot comme une passion." assure l'adolescente. 

Les joueuses de Meyrals reçoivent la sélectionneuse de l'équipe de France féminine de football

Entre les clubs féminins qui manquent de financement et le sexisme qui persiste dans le sport, les jeunes footballeuses de Meyrals ont l'impression que l'avenir est semé d'embûches. Mais Corinne Diacre a connu pire : "Ce que j'avais à mon âge ce n'est pas la préhistoire mais ce n'est pas loin. Les communes ne vont pas avoir énormément d'argent parce que la coupe du monde s'est bien passée. Il faut y aller par étape." souligne la sélectionneuse de 45 ans. 

À Meyrals, dans cette commune du Périgord noir de 650 habitants, le club de football "Les Coquelicots" compte 205 licenciés dont 49 filles, 46 joueuses et trois dirigeantes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu