Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Dordogne : Nourrir au front, une exposition consacrée à l'alimentation des soldats en 14-18

-
Par , France Bleu Périgord

Comment mangeaient les soldats durant la Grande guerre ? C'est l'objet d'une exposition à voir aux archives départementales de la Dordogne à Périgueux jusqu'au onze octobre.

la popote des soldats pendant la grande guerre
la popote des soldats pendant la grande guerre - Nicolas-Jean Bréhon

périgueux dordogne

sPrès de 10 millions de soldats sont morts durant la guerre de 14-18 , une  boucherie, la der des ders qui n'en sera pas une, un cauchemar. Et pourtant durant ce cauchemar,les rares moments de plaisir des soldats sont liés à la nourriture.  C'est ce qu'a voulu montrer Nicolas-Jean Bréhon dans cette exposition à découvrir aux archives départementales de Périgueux jusqu'au 11 octobre. Cet ancien employé du sénat a passé un CAP de cuisinier à 60 ans avant de s’intéresser à la littérature gastronomique de l'époque, très riche "Nourrir au front" retrace toute l'histoire de l'alimentation des soldats durant la première guerre mondiale. Elle est constituée de textes mais aussi de 200 photos et cartes postales Et aussi incroyable que cela paraisse, il a découvert dans les différents témoignages collectés une notion qui semble bien éloignée des horreurs de la grande guerre, le plaisir  lié aux repas pris par les soldats qui constituaient une parenthèse dans l'enfer qu'ils vivaient.

distribution de chocolat dans les tranchées - Aucun(e)
distribution de chocolat dans les tranchées

Les soldats prenaient  un kilo et demi en moyenne pendant la guerre

Lorsqu'ils survivaient, ils grossissaient car ils était presque gavés. Les rations quotidiennes des soldats au front étaient au début de 750 grammes de pain par jour ( deux baguettes et demi) et 450 grammes de viande de boeuf qui finissaient souvent dans les tranchèes et attiraient les rats.

repas au masque à gaz - Radio France
repas au masque à gaz © Radio France

Les lettres et les colis les aidaient à supporter l'horreur 

Nicolas -Jean Bréhon cite ce soldat ouvrant un colis où il trouve le riz au lait confectionné par sa mère .Il lui écrit " je te vois te dire en préparant ce riz au lait,  sucrons, vanillons pour mon petit là " L'exposition est gratuite et à voir jusqu au 11 octobre. Nicolas-Jean Bréhon , le commissaire de l exposition animera une conférence ce jour-là  au centre départemental de la communication à Périgueux à 18h .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu