Culture – Loisirs

Dordogne : Ouverture de la chasse avec prudence, ce dimanche, en raison de la sécheresse

Par Pauline Ben Ali, France Bleu Périgord dimanche 11 septembre 2016 à 18:58

Les conditions météo compliquent l'ouverture de la chasse ce dimanche en Dordogne.
Les conditions météo compliquent l'ouverture de la chasse ce dimanche en Dordogne. © Radio France - Pauline Ben Ali

Si la préfecture de Dordogne n'applique pas de restrictions comme dans certains départements voisins, les chasseurs ont plusieurs consignes à respecter pour éviter les feux de forêts.

La saison de la chasse au sanglier et au chevreuil a ouvert ce dimanche sous des conditions météo particulières à cause de la sécheresse. La préfecture de Dordogne n'a pas pris de restrictions contrairement à son homologue en Gironde ou dans les Landes.

Mais les chasseurs ont quelques consignes à respecter pour éviter de déclencher un départ de feu sur les lieux où les battues sont organisées.

Les chasseurs de Vaunac sont rentrés bredouilles pour ce premier jour de chasse

A Vaunac dans le Périgord Vert, Pascal Peyronnet, directeur de battue, énumère les consignes de sécurité habituelles avant le départ "Pas d'arme chargée dans les véhicules, le gilet orange pour tout le monde, et ne charger son arme qu'au signal de début de battue". Le chasseur termine par les précautions à prendre en cas de risque d'incendie "Ne fumez pas dans les bois !" lance-il à la volée alors que les 22 pratiquants embarquent dans leurs voitures pour se placer à leurs différents postes.

Quand il fait trop chaud, les effluves du gibier s'effacent et les chiens en perdent la trace.
- Pascal Peyronnet, directeur de la battue

A son poste de rabatteur, Pascal, est chargé d'attendre que les traqueurs accompagnés de leurs chiens poussent le gibier vers lui, mais l'attente est longue car le sanglier ne se montre pas.

Les traqueurs avec leurs chiens à Vaunac.  - Radio France
Les traqueurs avec leurs chiens à Vaunac. © Radio France - Pauline Ben Ali

"On n'a pas le droit à l'erreur quand on est chasseur donc on fait attention"

Sous cette chaleur, les conditions pour chasser ne sont pas très bonnes "Nous ce qu'on préfère, c'est quand il fait froid, quand il gèle ou lorsqu'il a plu" car pour les chiens c'est plus facile de sentir les effluves du gibier explique le directeur de battue.

A cause de la chaleur, les chiens suivent des traces qu'ils perdent ensuite. En fin de journée, les chasseurs rentrent bredouilles sans avoir tué ni de sanglier, ni de chevreuil.

Pas de restrictions mais des précautions

En effet, les pompiers du département martèlent plusieurs précautions à prendre depuis plusieurs semaines et même si le risque d'incendie est retombé au niveau modéré ce dimanche d'ouverture, les conseils restent les mêmes :

  • Ne pas fumer
  • Ne pas se garer sur des surfaces d'herbes sèches
  • Apporter de l'eau pour les chiens, plutôt que de les laisser boire dans les mares
  • Essayer d'éviter les ricochets de balles qui peuvent provoquer des étincelles.

Partager sur :