Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dordogne : Sarlat aura son festival d'été consacré à la musique classique

vendredi 1 mars 2019 à 17:21 Par Macipsa Aït, France Bleu Périgord et France Bleu

La ville Sarlat dans le Périgord noir enrichit son offre culturel avec un nouveau festival dédié à la musique classique. L’événement se déroulera du 22 au 25 août prochain dans les murs de l'ancien lieu de culte, la chapelle des Pénitents Blancs.

Nicolas Stavy au piano lors du Lille Piano Festival en 2014
Nicolas Stavy au piano lors du Lille Piano Festival en 2014 © Maxppp - Max Rosereau

Sarlat-la-Canéda, France

Sarlat accueillera un nouveau festival. Après un film de théâtre, de cinéma, la ville du Périgord noir étend son offre culturel avec un festival de musique classique cet été, du 22 au 25 août à la chapelle des Pénitents Blancs, lieu de culte récemment rénové.

La ville de Sarlat compte sur la collaboration du pianiste français de renommée internationale, Nicolas Stavy pour mener ce projet de festival.

La première édition propose des concerts avec des musiciens de premier plan comme le pianiste français Jean-Claude Pelletier, la violoncelliste Lydia Shelley et la pianiste russe Ludmila Berlinskaïa.

La musique s'accompagnera également de la littérature lors de la soirée d'ouverture. Nicolas Stavy va partager la scène avec l'écrivain franco-belge, Eric-Emmanuel Schmitt.

Sarlat est lieu fort culturellement pour le cinéma et le théâtre mais pour la musique ces dernières années, il n'y a rien. On veut faire revivre un lieu car on répond à une demande puisqu'il y a beaucoup de mélomanes qui sont un peu frustrés à Sarlat du manque de proposition musicale dans leur ville. C'est aussi le moment de désacraliser la musique classique, c'est un festival ouvert à tous les sarladais." Nicolas Stavy, pianiste français.