Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Dordogne : près de neuf tonnes de cèpes vendus sur les marchés contrôlés en octobre

-
Par , France Bleu Périgord

La saison des cèpes touche à sa fin en Périgord. L'association "Cèpes du Périgord" a donc fait le bilan en poids des champignons apportés sur les marchés contrôlés de Saint-Saud Lacoussière et Mussidan. En octobre, 8.6 tonnes ont donc été vendues au total. C'était une tonne l'an dernier...

Panier de cèpes dans le Périgord
Panier de cèpes dans le Périgord © Radio France - Emmanuel Claverie

Dordogne, France

Le bilan du mois d'octobre en terme de cèpes, est excellent en Périgord.

Sur le marché contrôlé de Mussidan, plus de 1600 kilos ont été vendus sur une période allant du 8 octobre au 21 du même mois. Avec des prix variant entre 15 et 30 euros le kilo.

Cèpe dans les bois du Périgord vert - Radio France
Cèpe dans les bois du Périgord vert © Radio France - Emmanuel Claverie

Et à Saint Saud Lacoussière, ce sont plus de 7 tonnes de cèpes qui ont été vendues, entre 10 et 20 euros le kilo entre les 6 et 26 octobre.

La poussée de cette année est donc proprement exceptionnelle. Puisque l'an dernier, une tonne a été vendue sur les marchés. Ce qui était déjà une bonne année ! 

"Globalement, cela fait plus de 10 ans que je n'avais pas vu autant de champignons" explique Anne-Marie Pouzergues, trésorière de l'association Cèpes du Périgord

Les deux marchés de Saint Saud et Mussidan sont désormais fermés. En attendant une éventuelle nouvelle pousse à venir.

le premier marché aux cèpes de Mussidan - Radio France
le premier marché aux cèpes de Mussidan © Radio France - Xavier Dalmont

En revanche, la pousse a été nettement moins belle dans le sud du département puisque les marchés de Monpazier et Villefranche du Périgord n'ont pas ouvert. Pourquoi ? Pourquoi les cèpes n'ont-ils pas pointé le bout de leur nez en Périgord noir et pourpre ? Seule la nature pourrait le dire...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu