Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dordogne : un voyage dans le futur pour les 150 ans de Cro-Magnon

jeudi 13 septembre 2018 à 18:26 Par Emmanuel Claverie, France Bleu Périgord

Aux Eyzies-de-Tayac en Dordogne, l'abri de Cro-Magnon s'apprête à fêter ce samedi 15 septembre les 150 ans de la découverte de l'homme de Cro-Magnon. A cette occasion une capsule temporelle sera enterrée. A l'intérieur, des textes rédigés par des personnalités et de nombreux Périgourdins.

Jean-Max Touron, propriétaire de l'abri Cro-Magnon, aux côtés du gardien de la capsule temporelle.
Jean-Max Touron, propriétaire de l'abri Cro-Magnon, aux côtés du gardien de la capsule temporelle. © Radio France - Emmanuel Claverie

Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil, France

C'était il y a tout juste 150 ans. En 1868, aux Eyzies-de-Tayac (Dordogne) François Berthoumeyrou découvrait au fond de l’abri sous roche de Cro-Magnon, les restes de cinq squelettes d’Homo-Sapiens. Trois hommes, une femme et un enfant (datés entre  33 000 et 26 000 ans avant notre ère). Nos ancêtres directs allaient devenir mondialement célèbres sous le nom "d'hommes de Cro-Magnon"

Pour célébrer cet anniversaire, le propriétaire du site Jean-Max Touron a eu l'idée d'enterrer sur place une capsule temporelle. A l'intérieur ont été rangés des textes rédigés par 150 personnes.

Des personnalités, et de nombreux Périgourdins

"On jette une passerelle entre les générations" explique Jean-Max Touron. "On se dit que dans 150 ans çà va être tellement différent, notre vie, notre pays, notre planète qu'il était intéressant de figer des pensées d'aujourd'hui et de ne les ouvrir que dans un siècle et demi"

150 personnes ont été invitées à rédiger un texte: des enfants de l'école des Eyzies, un coiffeur, un maçon, un boulanger, deux maires, un sénateur, la préfète de la Dordogne, ou encore l'aventurier Nicolas Vanier, le chef Philippe Etchebest, l'écrivain Erik Orsenna ou encore Jack Lang. "Je trouve l'initiative ultra-sympathique" confie l'ancien ministre de la culture. "Je ne me souviens pas dans le détail de tout ce que j'ai écrit, mais peut-être leur ai-je dit réjouissez-vous, vous avez la chance de vivre cette époque qui j'imagine sera fabuleuse, étonnante. Dans l'intervalle, pensez à toutes les découvertes qu'on aura fait surgir des cerveaux des scientifiques. Moi je suis optimiste, alors la vie sera plus belle qu'aujourd'hui".

Une plaque de marbre recense les noms des 150 auteurs des textes candidats au voyage dans le temps - Aucun(e)
Une plaque de marbre recense les noms des 150 auteurs des textes candidats au voyage dans le temps - JMT

La capsule temporelle, une boîte en inox scellée au moyen de boulons inviolables en présence d'un huissier sera enterrée sur le site lors d'une cérémonie privée ce samedi 15 septembre. "J'ai fait fabriquer deux horloges qui sont peut être actuellement uniques au monde" précise Jean-Max Touron le propriétaire de l'abri de Cro-Magnon. "Elles sont programmées pour démarrer samedi et vont durer 150 ans. Elles se croiseront dans 75 ans, puisque la première remonte le temps, et la seconde le descend". Pour connaître le contenu des 150 textes candidats au voyage, rendez-vous donc en 2168.