Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dordogne : une maison de retraite pour chiens au crépuscule de leur vie

dimanche 30 juillet 2017 à 18:27 Par Charles De Quillacq, France Bleu Périgord

C'est une maison de retraite pas comme les autres. Dans le Périgord vert cela fait 10 ans qu'un couple de Britanniques s'occupe de chiens en fin de vie, qu'ils soient handicapés ou juste affaiblis par la vie.

Une trentaine de chiens vivent au refuge twilight
Une trentaine de chiens vivent au refuge twilight © Radio France - Charles de Quillacq

Saint-Paul-la-Roche, France

Perdue dans la campagne du Périgord vert se trouve une maison de retraite un peu particulière. C'est ici que Leeane et Michael Whitley s'occupent d'une trentaine de chiens en fin de vie ou handicapés de naissance. Ce couple de Britanniques a entièrement réaménagé leur maison pour accueillir toutes ces bêtes en mal d'attention.

"On est tous touchés par le sort de ses animaux, c'est quand même le meilleur ami de l'homme". — Salma en visite au refuge

Les pensionnaire du refuge "Twilight"   - Radio France
Les pensionnaire du refuge "Twilight" © Radio France - Charles de Quillacq

Pour ceux qui sont délaissés

Ce refuge, ils l'ont appelé "Twilight", qui signifie crépuscule. Il est surtout destiné aux chiens infirmes et vieillissants. Ici un animal vit rarement plus d'un an. Cela fait 10 ans que Leeane et Michael ont ouvert leurs portes à ces bêtes. Ils sont partis d'un constat simple : dans les SPA et autres refuges pour animaux abandonnés, ceux qui ont la chance d'être adoptés sont jeunes et en bonne santé. Ceux qui n'ont pas cette chance reste souvent enfermés jusqu'à la fin de leurs jours.

300 chiens accueillis depuis l'ouverture

"Ici, ils sont beaucoup plus libres, Ils peuvent aller et venir dans notre jardin et la maison" explique Michael. Les Whitley n’hésitent pas à faire parfois des centaines de kilomètres pour porter secours à ces pauvres bêtes. Certains de leurs pensionnaires viennent même d’Angleterre ou de Bulgarie. Depuis le début de l'aventure plus de 300 toutous ont terminé leurs jours dans le refuge.