Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre
Dossier : Feria de Pentecôte 2016 à Nîmes

Feria de Nîmes : douzième édition du prix Hemingway

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Nîmes, France

Le prix Hemingway, remis tous les ans depuis 2004 lors de la feria de Pentecôte, récompense une nouvelle inédite sur l'univers de la tauromachie. Cette année, le prix a été remis à l'Hôtel Imperator à Nîmes et le gagnant s'appelle Adrien Girard pour sa nouvelle "Uriel, berger sans lune".

Adrien Girard brandit son prix aux côtés de Marion Mazauric
Adrien Girard brandit son prix aux côtés de Marion Mazauric © Radio France - Solène Cressant

Le prix Hemingway, créé en 2004 par l'association gardoise "Les avocats du diable" récompense chaque année, pendant la Feria de Pentecôte, une nouvelle inédite d'une auteur déjà publié sur le thème de la tauromachie.

Cette année, la torera Léa Vicens a remis le trophée au plus jeune des lauréats: Adrien Girard, 29 ans, un passionné de tauromachie qui vit actuellement au Brésil et a fait l'aller retour à Nîmes spécialement pour l'occasion.

Le titre de son ouvrage: Uriel berger sans lune, une nouvelle sombre sur la dernière corrida et les derniers toros. Elle s'inscrit dans une série de plusieurs textes autour de la disparition des toros, que l'auteur sent prochaine. 

C'est avec beaucoup d'émotion qu'il a reçu le trophée, en forme d'épée munie d'une plume à son extrémité.

Adrien Girard ne pensait pas gagner à cause de ses fautes d'orthographe !

Le jury, dont la présidente est l'historienne et journaliste Laure Adler a reçu près de 260 nouvelles, venues du monde entier. Parmi les trente finalistes, cinq auteurs espagnols et une américaine. Le nombre de participants ne cesse de croître avec cette année, 30% de nouvelles en plus, par rapport aux autres années, selon la co-fondatrice du prix, Marion Mazauric.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess