Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drôme : vous pouvez visiter le château de Grignan en direct de votre canapé

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

A défaut de pouvoir accueillir les visiteurs, le château de Grignan (Drôme) met en place une déambulation virtuelle, en partenariat avec le site SoChateaux, mardi 1er décembre. La visite sera commentée en direct à 19 heures par deux guides.

Une visite virtuelle du palais Royal cher à la marquise de Sévigné est organisée ce mardi soir.
Une visite virtuelle du palais Royal cher à la marquise de Sévigné est organisée ce mardi soir. © Maxppp - Tim Somerset

S'évader et voyager dans le temps, depuis son salon : voilà ce que propose le château de Grignan (Drôme), en partenariat avec SoChateaux. Contraint à la fermeture à cause de la pandémie, le site met en place une déambulation virtuelle, mardi 1er décembre à 19 heures. La visite est gratuite, il faut s'inscrire en ligne. Plus de 300 personnes ont déjà prévu d'y participer. 

"Le château est confiné mais il faut continuer de le faire vivre ! Cette visite, c'est une manière de ne pas l'oublier et de rêver un peu", raconte Marie David, responsable de la communication au château de Grignan. Les internautes vont découvrir en vidéo différentes pièces du château, pendant 45 minutes. Les images ont été tournées en amont, car une captation en live aurait posé quelques soucis techniques. Cette visite sera commentée en direct par les guides Renée Delatour et Fabienne Calvet.

"Pour nous, c'est une grande première, confie Renée Delatour, ce sera totalement différent d'une visite classique : il n'y aura pas la même atmosphère, le même contact avec le public... Mais c'est un défi que je relève avec grand plaisir !" A l'issue de la visite, les internautes pourront poser des questions en direct aux médiatrices. Selon Renée Delatour, cette initiative aurait beaucoup amusé Madame de Sévigné, une marquise moderne, qui raffolait des nouvelles expériences.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess