Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Du stand-up en prison à Villepinte "pour détendre l'atmosphère"

mardi 25 septembre 2018 à 20:13 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris

Cinq humoristes, dont Mourad Kateb, sont venus jouer leur sketch ce mardi à la maison d'arrêt de Villepinte. Un après-midi "stand up" organisé à l'initiative des détenus, pour "baisser la garde et se faire charrier".

Les humoristes se sont produits devant une trentaine de détenus de Villepinte
Les humoristes se sont produits devant une trentaine de détenus de Villepinte © Radio France - Rémi Brancato

Villepinte, France

Ils ont plutôt l'habitude du Djamel Comedy Club et des scènes parisiennes. Cinq humoristes sont venus se produire ce mardi après-midi devant un parterre de détenus, à la maison d'arrêt de Villepinte. Un public pas comme les autres. "On n'a pas l'habitude de jouer dans une prison" reconnaît Mourad Kateb, qui a été contacté par trois détenus, pour venir animer cet atelier un peu spécial.

Des détenus à l'origine du spectacle

"Je l'ai connu dans son travail, à l'extérieur : il monte sur scène tous les dimanches dans un salon de thé" raconte ce détenu, qui a eu l'idée de ce spectacle. Il a donc sollicité la coordinatrice culturelle du service pénal d'insertion et de probation (SPIP) de l'établissement, qui met en place ateliers et animations dans la maison d'arrêt, qui a validé et porté le projet. "On est vraiment dans un contexte hors prison" se réjouit-il.

ECOUTER - Ce détenu a voulu faire venir Mourad Kateb, qu'il connaissait avant la prison

"Tout le monde a pris : les bleus , les noirs, les verts, les arabes, même la surveillante"

Sur la scène improvisée sur une moquette rouge dans le gymnase de la prison, Mourad Kateb a fait venir quatre de ses amis : Maaf Derulo, Franjo, Djamil Le Shlag, Tareek, qui se succèdent au micro. Et tous en profitent pour gentiment bousculer leur public. "T'as la gueule de l'emploi mon pote" s'amuse Tareek. "Tu as cru que t'allais sortir, non c'est pas aujourd'hui" enchaîne l'humoriste. Rires garantis.

"Tout le monde a pris : les bleus , les noirs, les verts, les arabes, même la surveillante" justifie Tareek qui assume ces blagues "pour détendre l'atmosphère". Et ça fonctionne. "C'est pas méchant, et je pense plus qu'ils rigolaient avec moi, plutôt que sur moi" défend ce détenu qui a pourtant été la cible de nombreuses répliques.

ECOUTER - Des détenus se produisent en prison, à Villepinte

"Je me suis évadé"

Les vannes sont bienvenues cet après-midi. "Cela permet de baisser la garde, de se faire charrier un peu" assure cet autre détenu. "Je me suis évadé, j'ai oublié que j'étais en prison" lâche carrément son camarade. 

Opération réussie donc pour Mourad Kateb. "J'ai vu des rires de partout" sourit celui qui assure vouloir revenir à Villepinte pour animer, pourquoi pas, un atelier d'écriture de sketchs.