Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dysfonctionnements du son et lumière place Stanislas : l'opposition nancéienne demande des comptes à la mairie

jeudi 25 août 2016 à 18:38 Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine

Des problèmes techniques ont perturbé à plusieurs reprises, cet été, le spectacle nocturne de la place Stanislas à Nancy. De quoi justifier des demandes de dédommagement selon l'opposition municipale.

Le spectacle est projeté chaque soir à 22h sur les façades de la place Stanislas
Le spectacle est projeté chaque soir à 22h sur les façades de la place Stanislas © Radio France - Angeline Demuynck

Nancy, France

Des façades qui restent noires, une projection qui débute en retard, qui s'interrompt ou qui ne démarre pas : les spectateurs du son et lumière de la place Stanislas à Nancy ont eu droit à quelques surprises cette année. Ce mercredi 24 août par exemple, le spectacle a tout simplement été annulé. La mairie évoque "un problème technique lié à la chaleur caniculaire de ces derniers jours".

"Il serait normal que la ville demande des comptes"

Au total, 5 projections ont ainsi été perturbées par des pannes. "Cela représente un coût important", souligne Bertrand Masson le chef de file de l'opposition à la mairie. Selon le conseiller municipal de gauche, de tels bugs "nuisent à l'image de la ville". Il estime "normal" que la ville exige de son prestataire [la société bretonne Spectaculaires-Allumeurs d'images] qu'il assume ce pour quoi il est payé". Selon lui, la mairie aurait déboursé 713.000 euros pour 3 années de spectacle d'été.

Des pénalités en cas de dysfonctionnement

Les services communication de la ville relativisent : "64 soirées ont été jouées cet été et plus 457.900 personnes ont pu bénéficier de ce spectacle gratuit." Avant de préciser que le cahier des charges "prévoit bien des pénalités en cas de dysfonctionnement".