Culture – Loisirs

Native de Veauche, la grande anthropologue Françoise Héritier est morte

Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu mercredi 15 novembre 2017 à 12:48

Françoise Héritier, à son domicile parisien la semaine dernière.
Françoise Héritier, à son domicile parisien la semaine dernière. © Maxppp - Philippe de Poulpiquet

Françoise Héritier était née à Veauche en 1933. L'anthropologue et ethnologue est morte dans la nuit de mardi à mercredi. Elle venait de recevoir le Prix spécial du jury Femina, pour l'ensemble de son œuvre.

Née à Veauche le 15 novembre 1933, l'ethnologue et anthropologue Françoise Héritier est morte dans la nuit de mardi à mercredi. C'est son éditeur Odile Jacob qui l'a annoncé. "Au-delà de ma tristesse, je garderai en mémoire le souvenir d'une femme d'exception : grande intellectuelle, mais sensible, modeste et profonde", écrit-elle dans un de ses très rares messages personnels sur son compte Twitter.

Françoise Héritier avait reçu le prix spécial du jury Femina pour l'ensemble de son œuvre. Spécialiste des questions de parenté, elle s'intéressait particulièrement aux fondements universels de la domination masculine, comme le souligne ici sa biographie établie par la Documentation de Radio France.

"De petite taille, longtemps d'allure fragile, elle était depuis des années handicapée par une maladie auto-immune qui attaque les cartilages et la contraint à un traitement à la cortisone, qu'elle affronte en philosophe (...). Elle aime trop la vie pour se morfondre", écrivait Michel Winock, dans un portrait paru en 2009 dans la revue "L'Histoire", soulignant son caractère "optimiste".