Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les Bonnes Ondes

Elle fait vivre l'art contemporain en Puisaye

-
Par , France Bleu Auxerre
Le Tremblay, Fontenoy, France

Depuis plus de 40 ans, le Centre Régional d’Art Contemporain de Fontenoy fait vivre l'art contemporain au cœur de la Puisaye ! Une galerie atypique, installée dans une aile du château du Tremblay.

Ghislaine Vetter fait vivre le centre d'art du Tremblay depuis la mort de son mari sculpteur, en 2007
Ghislaine Vetter fait vivre le centre d'art du Tremblay depuis la mort de son mari sculpteur, en 2007 - Ghislaine Vetter

Le Centre d'Art Contemporain a été créé en 1975 par deux amis : le sculpteur Jean-Louis Vetter et le poète et plasticien Fernand Rolland. Aujourd'hui, ils ne sont plus là et c'est la veuve de Jean-Louis Vetter, Ghislaine, qui fait vivre ce lieu.

"C’est l’histoire de deux artistes qui se rencontrent, tout bêtement" se souvient cette ancienne institutrice. "Ils avaient envie d’avoir un lieu à eux pour exposer d’abord leurs propres œuvres. Petit à petit, les visiteurs sont venus et ils ont commencé à inviter d’autres artistes. Et c’est comme ça que le centre a pris son envol." Alors, lorsque Jean-Louis Vetter est décédé, en 2007, Ghislaine n’a pas hésité longtemps. "Quand on m’a posé la question, après son départ, j’ai répondu spontanément "je continue".

Trois artistes, trois univers très différents

Le centre expose donc les créations de ses deux fondateurs : les sculptures en bronze de Jean-Louis Vetter, et les dessins, œuvres et textes de Fernand Rolland. Une autre salle est consacrée aux fascinants dessins de M’an Jeanne, la maman de Jean-Louis Vetter, qui est devenue artiste à l’âge de 70 ans. Des œuvres très différentes que Ghislaine Vetter présente aux visiteurs avec toujours autant de bonheur. Et sans nostalgie. "J’ai un caractère à regarder devant plus que derrière. Sinon, on serait tout le temps dans la tristesse. Car on perd beaucoup de gens que l’on aime, dans une vie. Donc moi je suis plutôt dans le positif. Je préfère vivre et faire vivre leurs œuvres et je suis heureuse de les présenter encore et d’en parler encore."

Deux expositions temporaires par an

Le centre propose également deux expositions temporaires par an. En ce moment et jusqu’au 25 juin, c’est l’artiste AHAYE qui expose ses peintures et ses sculptures "hors les normes". Des œuvres très colorées, réalisées avec du papier encollé sur des structures diverses et des éléments de récupération.

Le Crac accueille entre 6 et 7000 visiteurs par an, dont un millier d’enfants. Pour assurer les visites et les ateliers, l'association a embauché deux animateurs en contrat aidé. Deux animateurs heureux. "Quand je passe la grille, je laisse tout derrière moi" dit Pascale. "Vous savez ce que c’est les petits soucis de la vie… ici on oublie tout. J’ai l’impression que cette maison est habitée. Il y a Jean-Louis, il y a Fernand, il y a M’an Jeanne. Et faire découvrir ça aux enfants, ce n’est pas du travail !" "Il fallait oser à l’époque se lancer dans cette aventure", poursuit son collègue Pascal, "et nous, eh bien on perpétue ce travail d’éveil à l’art contemporain".

  • Le centre régional d'art contemporain du Tremblay est ouvert tous les jours après-midi sauf les lundis non fériés de 14h à 19h.
  • Entrée : 6 euros. Gratuit pour les moins de 12 ans
  • Le centre propose aussi une artothèque, qui permet de louer des œuvres d’art pour les exposer chez soi.

Le reportage de Delphine Martin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess