Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

"Emmanuel Macron m'a demandé un selfie" : le propriétaire du château de Carneville reçu à l'Elysée

vendredi 1 juin 2018 à 10:07 Par Pierre Coquelin et Katia Lautrou, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Dans le cadre du lancement du loto du patrimoine, le propriétaire du château de Carneville, dans le Val de Saire (Manche), a été reçu à l'Elysée. L'édifice fait partie des 18 sites "emblématiques" retenus.

Guillaume Garbe (à gauche), en compagnie du Président de la République Emmanuel Macron et de la députée Sonia Krimi
Guillaume Garbe (à gauche), en compagnie du Président de la République Emmanuel Macron et de la députée Sonia Krimi - DR

Carneville, France

"C'était assez incroyable". Au lendemain de sa réception à l'Elysée, le propriétaire du château de Carneville Guillaume Garbe a encore du mal à réaliser. Une réception à l'occasion du lancement officiel du loto du patrimoine

"Quand j'ai reçu l'invitation, je me suis dit que c'était la chance d'une vie. Ce château, c'est mon projet de vie. J'ai considéré que c'était plus le château que moi qui était invité à l'Elysée", sourit le jeune châtelain. 

"C'est le président qui a proposé de le faire lui-même. Il a pris mon téléphone et a dit : "hop, photo de groupe" - Guillaume garbe, propriétaire du château de Carneville

Des discussions plutôt que les petits fours

Une venue qui a permis au jeune propriétaire de nouer des contacts. "Quand le cocktail a ouvert ses portes, je ne me suis pas précipité sur les petits fours et les coupes de champagne. J'étais plus à discuter, et j'ai pas mal échangé avec Brigitte Macron, qui est vraiment très sympathique. Il y avait aussi Stéphane Bern. On a discuté sur l'avenir de Carneville, et sur l'avenir du patrimoine", confie-t-il. 

"J'ai pas mal échangé avec Brigitte Macron", a confié Guillaume Garbe - Aucun(e)
"J'ai pas mal échangé avec Brigitte Macron", a confié Guillaume Garbe - DR

Emmanuel Macron a rappelé ce jeudi l'"engagement national pour défendre l'identité de nos territoires". Pour Guillaume Garbe, _"ce loto remet le patrimoine au cœur de l'actualité_. ça remontre à tout le monde que le patrimoine est l'affaire de tous. On le vit au quotidien". 

"Pour les 18 monuments nationaux, on devrait avoir une avance de subvention. Ce qui va permettre de gérer les premiers travaux d'urgence", commente Guillaume Garbe. Une partie du plafond du vestibule du château s'est effondré en 2016. La charpente est en mauvais état, à cause de la mérule. 

Guillaume Garbe : "C'était plus le château qui était invité que moi"

Le château de Carneville (jeu n°2, en haut à droite) fait partie des 13 sites représentés sur les 3 tickets à gratter "Mission patrimoine" - Aucun(e)
Le château de Carneville (jeu n°2, en haut à droite) fait partie des 13 sites représentés sur les 3 tickets à gratter "Mission patrimoine" - DR
Guillaume Garbe avec la ministre de la Culture Françoise Nyssen  - Aucun(e)
Guillaume Garbe avec la ministre de la Culture Françoise Nyssen - DR