Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

En ce week-end de beau temps, attention aux accidents de jardinage !

samedi 21 avril 2018 à 6:04 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord

Il fait beau, peut-être aurez-vous envie de vous remettre au jardinage. Mais attention en manipulant vos outils, ils peuvent être dangereux. Chaque année en France, les pompiers recensent 800 accidents avec des tondeuses. Le service SOS mains et doigts s'attend à être très sollicité.

Marc Delrue, jardinier, avec ses outils, au musée de plein air de Villeneuve d'Ascq
Marc Delrue, jardinier, avec ses outils, au musée de plein air de Villeneuve d'Ascq © Radio France - Cécile Bidault

Nord-Pas-de-Calais, France

Tondeuses, sécateurs, motoculteurs, taille-haies : les outils seront sans doute de sortie, ce week-end, les jardiniers du dimanche vont s'en donner à cœur joie avec le beau temps.  Si c'est votre cas, soyez prudents, ces outils sont dangereux. Chaque année en France, les pompiers recensent 800 accidents de tondeuses

Deux accidents de ce genre ont eu lieu ce vendredi dans le Nord-Pas-de-Calais : le matin, à Montigny-en-Gohelle, près de Lens, un homme de 70 ans a été blessé aux jambes par son motoculteur. L'après-midi, à Erchin, dans le Douaisis, un autre jardinier a été blessé à la main par sa tondeuse.

Il faut que ça reste du plaisir, on prend son temps !

Marc Delrue, jardinier professionnel, expert jardin de France Bleu Nord, nous donne quelques conseils de prudence : "ne pas laisser un enfant tout seul passer la tondeuse, même s'il aime bien ! Il faut être avec lui. Toujours débrancher sa tondeuse, ou retirer la bougie, pour enlever les herbes coincées. Avec le sécateur, toujours tenir l'outil et la branche. Et porter des gants !"

Marc Delrue, jardinier-expert de France Bleu Nord

Notre jardinier nous conseille même d'essayer de se passer des outils à moteur : "faire à la main, c'est une autre méthode, mais ça va aussi bien. Il faut que ça reste du plaisir, on prend son temps ! Et si c'est pas fini ce week-end, ce sera le week-end prochain".

SOS Mains et Doigts va fonctionner à plein régime ce week-end

Dans la métropole lilloise, c'est le groupement de coopération sanitaire SOS Mains et Doigts qui prend en charge les victimes, à la clinique de Lille Sud et au CHU. Guillaume Wavreille, chirurgien de la main, président du pôle d'orientation et de soin des urgences, sait que ce week-end, il accueillera une dizaine de personnes grièvement blessées.  A 80%, la tondeuse sera en cause, avec des doigts sectionnés par les lames : "ça part d'une négligence, d'une imprudence : jamais les doigts ne doivent être portés près des lames. Même si la tondeuse semble arrêtée, elle peut repartir".

Le Docteur Guillaume Wavreille

Les accidents n'arrivent pas qu'aux autres, ça peut bouleverser une vie

Le médecin précise que "_la replantation des doigts est possible, mais cela reste très difficile après des accidents de tondeus_e". Il appelle à la vigilance : "les accidents n'arrivent pas qu'aux autres, ça peut bouleverser une vie".

Reportage de Cécile Bidault