Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

En Côte-d'Or, fin de vacances pour les familles de campeurs

dimanche 27 août 2017 à 18:20 Par Jacky Page, France Bleu Bourgogne

Les grandes chaleurs sont encore là, mais pour beaucoup de vacanciers, il est l’heure de rentrer à la maison. Car les vacances scolaires se terminent. Alors ce week-end, c'était le branle-bas-de combat dans les terrains de camping où les familles pliaient bagage, comme à Pouilly-en-Auxois.

Cette famille rentre en Belgique après 10 jours passés à Pouilly-en-Auxois
Cette famille rentre en Belgique après 10 jours passés à Pouilly-en-Auxois © Radio France - Jacky Page

Pouilly-en-Auxois, France

Dès le portail franchi, on remarque l’activité particulière qui règne au camping Vert-Auxois : beaucoup de vacanciers lèvent le camp. Est-ce un effet du cadre paisible et champêtre de ce terrain de camping situé en bordure des prés à Pouilly-en-Auxois ? C’est en tout cas sereinement, posément, que les campeurs procèdent au démontage des tentes et des auvents, rangent leur matériel dans les voitures et les caravanes.

Comme cette famille belge de trois enfants, qui vient de passer 10 jours sur ce terrain et range méthodiquement ses affaires dans sa caravane avant de rentrer chez elle dans les environs de Bastogne. « On vient souvent en vacances en France et on essaye de changer de région. On n’était jamais venu vraiment faire un tour en Bourgogne. On a visité les hospices de Beaune, une moutarderie, on a fait une promenade en bateau sur le canal », explique le père de famille.

"l'esprit de convivialité, au camping, c'est l'idéal"

Vont-ils ramener du vin en Belgique? « Oh non, les bouteilles, on les a bues ! » s’exclame son épouse dans un éclat de rire. Pour les souvenirs de vacances, des pots de moutarde feront l’affaire. Le petit Louis, qui reprend l’école le 1er septembre, est dégoûté que ce soit déjà la fin des vacances : « J’ai pas envie, moi, j’ai envie de rester ici, mais on est obligé ».

Des amis français viennent les saluer avant leur départ. Ils ont sympathisé entre voisins de camping. « C’est l’esprit de convivialité, au camping c’est l’idéal. Un esprit barbecue, apéro. Et on apprend à connaître d’autres nationalités », explique Laurent, qui avec sa petite famille a encore quelques jours devant lui avant de retourner à Châteaudun, en Eure-et-Loir.

A vélo en famille le long du canal de Bourgogne

Sur un emplacement, une autre famille plie bagages. Mais les opérations sont bien plus rapides puisque ce couple de Haut-Savoyards et ses deux enfants de 7 et 11 ans voyagent léger. Ils ont laissé leur voiture à Tonnerre et descendent à vélo le long du canal de Bourgogne. Ninon, 7 ans, a beau se forger des mollets en acier, elle trouve que la route est longue. « Hier, j’ai fait 35 kilomètres, ça fait beaucoup ». Sa maman, Mélanie, estime que le cyclotourisme a le mérite de souder la famille dans l’effort.

Même si le parcours présente quelques mauvaises surprises. Comme l’étape de vendredi. Il leur a fallu franchir 60 kilomètres avant de trouver un camping pour la nuit. La petite, épuisée, a fini l’étape assise sur le porte-bagages de son papa. Mélanie trouve d’ailleurs que le canal de Bourgogne manque d’équipements touristiques, guinguettes, campings ou cafés.

La gérante du camping, Françoise Fuchs, voit partir la plupart des familles avant la rentrée, et attend maintenant l’arrivée d’une autre clientèle, « plus calme », dit-elle dans un sourire. Le camping fermera ses portes le 1er octobre. Il sera alors temps pour les gérants de prendre à leur tour des vacances, avant d’entamer les habituels travaux d’entretien du camping pour qu’il soit prêt pour une nouvelle saison dès le 1er avril 2018.