Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

En Côte-d'Or, les musées ont fait le plein pour les vacances de février

Par

En Côte-d'Or, les vacances d'hiver se terminent. Et avec le peu de neige, il semblerait que les vacanciers se soient rabattus sur les musées. Presque tous affichent une fréquentation en hausse par rapport à l'année dernière.

En deux semaines, les Hospices de Beaune ont accueilli 7 720 visiteurs. En deux semaines, les Hospices de Beaune ont accueilli 7 720 visiteurs.
En deux semaines, les Hospices de Beaune ont accueilli 7 720 visiteurs. © Radio France - Marion Bastit

Les vacances d'hiver, c'est fini pour cette année. Des vacances marquées par la douceur, avec des températures dignes du printemps et très peu de neige, même sur les hauteurs. Résultat, la Gentiane bleue, le train qui emmène les skieurs à Métabief, n'a pas fait le plein cette année. Mais les vacanciers semblent s'être rabattus sur les musées de Côte-d'Or.

Publicité
Logo France Bleu

En effet, ils affichent presque tous une fréquentation en hausse par rapport à l'année dernière. Les Hospices de Beaune restent le premier site touristique du département, avec plus de 7 700 visiteurs en deux semaines. C'est 7 % de plus qu'en 2015, avec un pic ce week-end, grâce au chassé-croisé des Parisiens, qui font étape à Beaune entre la capitale et les stations de ski.

Hausse de 40 % à l'Imaginarium

A Flavigny, ils sont près de 1 500 à avoir percé le secret des si bons bonbons de la fabrique d'anis. C'est 15 % de plus que l'an dernier. Et les bulles de l'Imaginarium ne sont pas en reste. A Nuits-Saint-Georges, cet espace dédié aux vins effervescents a attiré 700 visiteurs, soit 40 % de plus qu'en 2015. Enfin, la crème de cassis n'a plus de secret pour les 500 curieux qui ont visité le Cassissium, lui aussi installé à Nuits-Saint-Georges. C'est 25 % de visiteurs en plus que l'an dernier.

Le seul bémol, c'est le Muséo Parc d'Alésia. Plus de 1 500 mordus d'histoire ont visité les ruines de la cité gallo-romaine, soit 3 % de visiteurs en moins que l'année dernière. La faute, peut-être, au temps plutôt maussade.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu