Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

EN IMAGES - Le chantier du château de l'Ebaupinay ouvre au public dans le nord Deux-Sèvres

-
Par , France Bleu Poitou

Le chantier du château de l'Ebaupinay, racheté par 11.800 co-propriétaires lors d'une campagne d'achat collectif, ouvre au public à Argentonnay, dans les Deux-Sèvres. Avec l'objectif de remonter au temps du Moyen-Age.

Emmanuel Jacquin-Couret, menuisier-charpentier installé à Clessé qui connaît les méthodes traditionnelles, va participer au chantier du château de l'Ebaupinay
Emmanuel Jacquin-Couret, menuisier-charpentier installé à Clessé qui connaît les méthodes traditionnelles, va participer au chantier du château de l'Ebaupinay © Radio France - Noémie Guillotin

Argentonnay, France

C'est un chantier pas comme les autres qui est ouvert au public depuis ce mercredi 17 juillet. Celui du château de l'Ebaupinay, à Argentonnay, dans le nord Deux-Sèvres. Ce château médiéval en ruines datant de la fin du 14e siècle a été racheté par un peu plus de 11.800 co-propriétaires ou "co-seigneurs" de 95 nationalités. Place maintenant au début de sa renaissance. 

"C'est le plaisir de rencontrer des gens, de participer à ce beau projet", Josiane, bénévole et co-propriétaire

Plusieurs chantiers de bénévoles se sont déroulés depuis début avril pour débroussailler ou sécuriser le site. Nouvelle étape cet été avec des chantiers plus en plus techniques et l'ouverture au public. Deux bancs à planer sont installés. "Planer, cela consiste à enlever l'écorce des morceaux de bois qui vont nous servir à construire des clôtures", raconte Josiane, une enseignante de Bressuire "co seigneure" du château. Si elle est bénévole, "c'est aussi pour le plaisir de rencontrer des gens, de participer à ce beau projet"

Les bénévoles s'activent sur planer des morceaux de bois et construire des clôtures  - Radio France
Les bénévoles s'activent sur planer des morceaux de bois et construire des clôtures © Radio France - Noémie Guillotin

Eliana, elle, a offert une part du château deux-sévrien à son mari pour son anniversaire. Avec leurs deux filles ces Italiens sont venus exprès et en profitent pour passer des vacances dans la Vallée de la Loire. "C'est parfait, c'est ce qu'on attendait et même plus. Tout le monde est chaleureux, gentil, la journée est magnifique. On prend des photos avant et dans 10 ans on prendra des photos après. Et c'est super car les enfants peuvent voir comment les choses sont faites", explique cette maman, enchantée.

Cette famille italienne voit pour la première fois le château dont elle est co-propriétaire et repart avec deux bouteilles de "la cuvée des seigneurs" - Radio France
Cette famille italienne voit pour la première fois le château dont elle est co-propriétaire et repart avec deux bouteilles de "la cuvée des seigneurs" © Radio France - Noémie Guillotin

L'idée c'est de se retirer petit à petit vers le 15e siècle"

Car l'idée c'est de faire vivre ce chantier en remontant dans le temps. Un camp médiéval doit être installé d'ici une semaine. Des démonstrations de métiers sont prévues."On va essayer d'avoir une expertise scientifique, avec des chercheurs, des archéologues pour avoir le plus d'éléments possibles et puis on a des artisans qui sont habitués à travailler sans machine électrique", explique Julien Marquis, délégué général d'"Adopte un château", à l'origine du projet. Un chantier inspiré de ce qui se fait depuis plus de 20 ans à Guédelon, dans l'Yonne. D'ailleurs, un partenariat va être noué pour que ceux qui ont reconstruit Guédelon avec les méthodes traditionnelles puissent apporter leur savoir-faire.

Infos pratiques. Le chantier du château de l'Ebaupinay peut se visiter du mercredi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h . Cela va durer au moins jusqu'aux journées du patrimoine en septembre. Pas de prix d'entrée défini, c'est un prix libre.