Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Armada 2019 à Rouen

EN IMAGES - Revivez l'arrivée du voilier russe MIR à Rouen

dimanche 7 octobre 2018 à 21:06 Par Romain Chevalier, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le voilier russe MIR a accosté sur les quais rive gauche de Rouen, près du pont Guillaume-le-Conquérant, dimanche 7 octobre 2018. Plusieurs centaines de personnes ont assisté au spectacle. Il est possible de visiter le bateau pendant une semaine.

Le voilier russe MIR lors de son passage sous le pont Flaubert.
Le voilier russe MIR lors de son passage sous le pont Flaubert. © Radio France - Romain Chevalier

Rouen, France

Un petit vent d'Armada a soufflé dimanche 7 octobre 2018 sur les quais de Rouen. À plusieurs mois de l'édition 2019, le voilier russe MIR a amarré le long des quais de Seine. Le bateau que l'on surnomme "le sprinter des mers" pour sa vitesse - il peut atteindre jusqu'à 20 nœuds soit 40 km/h -  a franchi le pont Flaubert en début d'après midi avant d'accoster rive gauche, à proximité du pont Guillaume-le-Conquérant, rive-gauche.

Un public venu nombreux

Plusieurs centaines de passants se sont réunies sur les quais de Seine pour venir admirer le bateau long de 108 mètres, mais aussi la levée du pont Flaubert. "_On a regardé le pont se lever, c'est très impressionnant_. C'est la première fois que je voyais ça", raconte Françoise. Elle poursuit : "Je ne pensais pas que les deux tapis se levait en même temps et que cela allait si vite". 

Le pont Flaubert s'est entièrement levé. - Radio France
Le pont Flaubert s'est entièrement levé. © Radio France - Romain Chevalier

Une passage sans encombre

Une fois les deux parties du pont entièrement soulevées, le Mir a pu être tracté, sous le regard de certains passant inquiets comme Ruben, un petit garçon : "Le bateau ne pourra pas passer comme il a les mâts très très haut". 

Finalement le voilier russe, composé de trois mâts de 40 mètres de hauteur, a franchi le pont Flaubert sans difficulté.  

Un spectacle qu'ont pu admirer et apprécier les centaines de passants à l'image de Mathieu : "C'est un beau voilier, avec de belles couleurs, des mâts imposants". "Il est assez élancé, il a une certaine classe ce bateau", témoigne un autre passant. 

Des visites prévues toute la semaine

Après une petite manœuvre de quelques minutes le Mir s'est définitivement accosté sur la rive gauche, non loin du pont Guillaume-le-Conquérant. 

Le trois mâts russes restera à quai jusqu'au dimanche 14 octobre. Les amateurs de bateau ont donc une semaine pour le visiter. Mais pas de panique pour les retardataires, il reviendra en juin 2019 à l'occasion de l'Armada.