Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

EN IMAGES - Un parcours inédit pour le défilé fleuri du Corsiflor au Havre

Ce dimanche 18 août, les 21 chars fleuris du traditionnel Corsiflor s'élance du quai Georges V au Havre, pour plusieurs heures de défilé dans les rues. Fleurs multicolores, fanfares, confettis ... cette parade est une vraie institution havraise depuis plus d'un siècle.

Le plus grand char du cortège 2019 fait 18 mètres de long : conçu par le comité des fêtes havrais, il rend hommage à l'Égypte antique.
Le plus grand char du cortège 2019 fait 18 mètres de long : conçu par le comité des fêtes havrais, il rend hommage à l'Égypte antique. © Radio France - Simon de Faucompret

Le Havre, France

Quelques heures avant le grand rendez-vous de l'année ! "On a presque fini", sourit Isabelle Guiller, président du comité des fêtes du Havre (Seine-Maritime), devant le Hangar 12 du quai Pierre Callet. C'est là que sont entreposés les 21 chars qui vont défiler, ce dimanche 18 août, dans les rues du Havre pour le Corsiflor. Avec ses confettis, ses structures couvertes de fleurs colorées, ses fanfares ... L'événement est devenu un rendez-vous culte de la ville, depuis plus d'un siècle. "Il y a quarante ans, je vendais déjà des confettis aux passants havrais", se souvient Isabelle Guiller, qui a pris les rênes depuis quatre ans. Avec, quand même, quelques petites nouveautés pour l'édition 2019 !

"Rêverie", le "Danton" ... Qu'ils soient inspirés de l'Égypte, des fonds marins, des îles ou des films Disney, les chars mettent des mois à voir le jour. - Radio France
"Rêverie", le "Danton" ... Qu'ils soient inspirés de l'Égypte, des fonds marins, des îles ou des films Disney, les chars mettent des mois à voir le jour. © Radio France - Simon de Faucompret

D'abord, le parcours est modifié cette année ! "On part de l'hôtel Mercure, près du quai Georges V, à 14h30", détaille Isabelle. "Ensuite, direction les Halles, pour une arrivée quai Southampton vers 18h30.

Ensuite, aux comités de quartier habituellement présents dans le cortège, se joignent cette année deux associations locales : Pride en Caux (qui lutte contre l'homophobie et les actions anti-LGBT) et les Jardins familiaux.

70 000 fleurs en papier pour un char

Il en faut, de la patience et de la minutie ! Pour un seul char, plusieurs dizaines de milliers de fleurs en papier sont collées. - Radio France
Il en faut, de la patience et de la minutie ! Pour un seul char, plusieurs dizaines de milliers de fleurs en papier sont collées. © Radio France - Simon de Faucompret

"J'en suis à 3 600 fleurs", compte Lydie en ouvrant un petit carnet couvert de notes. "Et je ne parle que des rouges et blanches !" Avec une demi-douzaine d'autres personnes du comité de quartier Sanvic, elle travaille aux finitions du char. En tout, il faut compter jusqu'à 70 000 fleurs pour un seul char ! "On y est depuis le printemps, et ça n'arrête jamais", ajoute Ghislaine d'un air éloquent, avant de lâcher d'un rire : "On sera prêtes pour l'an prochain en tout cas, pas de doute !"

Autre chiffre aberrant, que nous livre la présidente, Isabelle Guiller, en passant : "L'an dernier, on avait tenté de compter toutes les fleurs qu'on réalise en une année ... Ça représente un aller simple entre le Havre et Avignon." Soit ... presque 900 kilomètres.

Isabelle Guiller, 47 ans, a toujours participé au Corsiflor du Havre. Et depuis quatre ans, elle organise même l'événement ! - Radio France
Isabelle Guiller, 47 ans, a toujours participé au Corsiflor du Havre. Et depuis quatre ans, elle organise même l'événement ! © Radio France - Simon de Faucompret

100 000 euros par an

Ici, le Corsiflor est une institution, tout le monde est très motivé ! "Je fais ça depuis 20 ans", révèle Ghislaine. Ça demande pourtant des efforts conséquents aux 400 bénévoles qui planchent depuis des mois à la préparation du défilé. "On fait les fleurs avec du papier crépon et du papier de soie dès l'hiver. Ensuite, on s'attaque aux structures en février, avec le soudage, les constructions en bois ... Et on assemble tout à partir de juin." résume Isabelle Guiller. Plus de six mois pour un défilé de quatre heures, c'est bien la définition de la motivation !

Les efforts sont également financiers : une édition annuelle coûte environ 100 000 euros. Ça comprend le matériel pour construire les chars (même si une partie est en récup'), la location du hangar, les confettis, mais aussi les sept groupes de musique qui accompagnent la parade pendant l'après-midi.

Reste une seule donnée que l'association ne peut pas contrôler : le fort caractère du ciel normand ... et sa nature parfois changeante !

Choix de la station

France Bleu