Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

En Indre-et-Loire, la canicule de l'été a fait les affaires des piscines

dimanche 16 septembre 2018 à 6:05 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine

La canicule que l'on a vécu cet été a fait les affaires des piscines tourangelles. C'est ce qui ressort des chiffres de fréquentation des principales piscines du département pour les deux derniers mois.

Plus de monde en juillet, un peu moins en août pour la piscine du lac à Tours
Plus de monde en juillet, un peu moins en août pour la piscine du lac à Tours © Maxppp - Maxppp

Indre-et-Loire, France

C'est flagrant quand on fait la comparaison avec l'été précédent. A la piscine Bulle d'O à Joué-les-Tours par exemple, on a compté plus de 30 000 baigneurs en juillet et en août, soit plus de 8000 entrées par rapport à l'été 2017 ! Même chose pour le lac des Bretonnières, à Joué-les-Tours toujours, plus de 13 000 entrées les deux derniers mois contre près de 10 000 l'an dernier. Au Carré d'O à La Riche, les chiffres sont là aussi en hausse, en juillet surtout avec 3000 nageurs supplémentaires. A la Piscine du lac à Tours, c'est mieux en juillet, mais c'est moins bien en août, des chiffres "raccord avec la météo" dit son directeur adjoint. 

Une bonne fréquentation, essentiellement liée à la météo

Car pour les responsables de ces différentes piscines et plans d'eau, ces bons chiffres sont évidemment liées à la météo, en l'occurrence la canicule. Pour celle de Chinon en tout cas, aucun doute possible. Alors que ses chiffres étaient en baisse ces dernières années, avec la multiplication des piscines privées, ils sont remontés à la hausse cet été, de 4500 à 6000 en juillet, de 5400 à plus de 6100 en août.

Pour la Piscine du lac à Tours, et Carré d'O à la Riche, si les chiffres ont été très bons en juillet, ils ont un peu marqué le pas en août. C'est à relier avec la réouverture de plusieurs piscines aux alentours, comme celles de Luynes ou de Vouvray, et donc avec leur concurrence, pour les responsables de ces deux établissements.