Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

En Lorraine, le Tour de la Mirabelle gagne en notoriété

dimanche 22 avril 2018 à 19:04 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine

Le Nogentais Clément Penven s'est imposé ce dimanche 22 avril, lors de la dernière étape du Tour de la Mirabelle à Damelevières en Meurthe-et-Moselle. Organisée depuis 16 ans, cette course lorraine a beaucoup évolué et ses organisateurs mettent la barre encore plus haut pour les prochaines années.

Près de 230 coureurs étaient présents lors de la première étape du Tour de la Mirabelle  à Frouard.
Près de 230 coureurs étaient présents lors de la première étape du Tour de la Mirabelle à Frouard. © Radio France - Marie Roussel

Damelevières, France

C'est Clement Penven, cycliste de 29 ans qui évolue en DN1 au cyclo-club de Nogent-sur-Oise qui s'est imposé sur la ligne d'arrivée lors de la dernière étape du Tour de la Mirabelle, à Damelevières ce dimanche 22 avril.  

C'est le Nogentais Clément Penven qui a remporté le maillot jaune du Tour de la Mirabelle ce dimanche 22 avril.  - Radio France
C'est le Nogentais Clément Penven qui a remporté le maillot jaune du Tour de la Mirabelle ce dimanche 22 avril. © Radio France - Marie Roussel

Environ 230 coureurs ont participé à la 16ème édition de cette course, traversant la Meurthe-et-Moselle et les Vosges pendant trois jours. Et forcément, cet événement beaucoup évolué depuis sa création. Ses organisateurs voient d'ailleurs encore plus grand pour les prochaines années. "Il y a seize ans de cela, c'était une course de clochets, se souvient Cédric Delandre, coordinateur général du Tour de la Mirabelle. Cela fait six ans maintenant qu'elle est inscrite au niveau national et on a l'ambition l'année prochaine de pouvoir accueillir des équipes internationales."

Ce sont peut-être des futurs Peter Sagan ! "

Pour Serge, cycliste amateur venu profiter de ce "très beau spectacle" sous le soleil, la course d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celle d'autrefois.  Son aîné s'appelait le Tour du piémont vosgien. "Il n'y avait pas le niveau qu'il y a à l'heure actuelle ici, avec toutes ces équipes de jeunes. Ce sont peut-être des futurs Peter Sagan, on ne sait pas !"

Avec des participants venus de Belgique et d'Allemagne, cette course devient un tremplin pour les jeunes amateurs. Julian, qui vient d'Alsace, en a fait l'expérience. "C'est un super tour avec des étapes bien dures. C'est un bon apprentissage ! "

Quant au public : lui aussi répond de plus en plus présent au fil des années. Selon les organisateurs, près de 300 spectateurs ont assisté à la troisième et dernière étape du tour de la Mirabelle à Damelevières.