Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

En Mayenne, une petite église se visite en réalité augmentée

mercredi 6 septembre 2017 à 6:00 Par Armêl Balogog, France Bleu Mayenne

L’association « Les Amis du patrimoine de Bouchamps-lès-Craon » a souhaité mettre en valeur l’église du village, pour se démarquer lors des Journées européennes du patrimoine, les 16 et 17 septembre. Elle a donc fait développer une application de réalité augmentée.

Visite en réalité augmentée de l'église de Bouchamps-lès-Craon en Mayenne
Visite en réalité augmentée de l'église de Bouchamps-lès-Craon en Mayenne © Radio France - Armêl Balogog

Bouchamps-lès-Craon, France

C’est "un genre de GPS", explique Michel Bellanger, en reconnaissant que c’est encore un peu abstrait pour certains. Depuis des mois, cet ami du patrimoine de Bouchamps-lès-Craon chapeaute le développement d’une application pour visiter l’église Saint-Pierre. Un travail réalisé bénévolement par un étudiant de l'UCO Laval, encadré par les ingénieurs de Clarté, le centre de ressources technologiques lavallois.

Une application guide touristique

David Pottier fait une démonstration. L’ingénieur se promène dans l’église, en levant une tablette numérique au niveau des murs. Sur l’écran, on voit les peintures réelles, jusqu’au moment où une image se superpose à la réalité : apparaît la fresque rénovée et deux boutons, l’un pour voir son titre et le nom de son auteur, l’autre pour écouter un commentaire sonore de l’œuvre.

Ça permet de pouvoir bénéficier d’une explication. – Michel Bellanger, des Amis du patrimoine de Bouchamps

"L’association et la commune n’auront jamais les moyens de se payer un guide", ajoute Michel Bellanger. L’association a acheté plusieurs tablettes et les a équipées de l’application. Elles seront distribuées pour la première fois lors des Journées européennes du patrimoine, les 16 et 17 septembre.

Ensuite, elles seront déposées à la mairie ou dans un restaurant à côté de l’église. Les visiteurs pourront les louer pour cinq euros pour observer une belle fresque, un portrait caché de Saint-Pierre et le retable au cœur de l’église.

Redécouvrir le patrimoine local

Le but est aussi, pour les habitants de la commune, de redécouvrir leur patrimoine. "Pour beaucoup, l’église est au cœur du village, c’est un lieu de culte, c’est quelque chose qui a toujours été là, commente M. Bellanger. Il faut faire ce travail de pédagogie et d’animation pour dire que c’est surtout un lieu patrimonial et qu’on a le devoir de transmettre ça aux générations futures, puisque ça fait partie de notre culture."

Mais l’innovation présente d’autres avantages, comme le fait, simplement, d’attirer les curieux et de faire parler de l’église Saint-Pierre. "Il fallait qu’on sorte de l’anonymat pour faire en sorte de parler de l’église de Bouchamps."

L’église n’a aucune notoriété. – Michel Bellanger, des Amis du patrimoine de Bouchamps

L’application présente trois points intéressants dans le monument, mais l'association aimerait bientôt intégrer une dizaine de peintures et de tableaux à la visite augmentée. Le coût monterait alors à 50.000 euros.

Une somme importante, d’autant que les Amis financent déjà la rénovation de l’église. Pour récolter des fonds, l’association organisera une tombola lors des Journées du patrimoine.