Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

En pleine crise du coronavirus, l'excellent mois de juillet pour le tourisme en Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Le tourisme en Dordogne se porte plutôt très bien au mois de juillet. C'est ce qui ressort du point d'étape sur la saison touristique fourni par le comité départemental du tourisme. Il y a beaucoup plus de Français cette année, à cause bien sûr de l'épidémie de coronavirus

Le Périgord noir (ici Sarlat) a connu une très bonne fréquentation en juillet
Le Périgord noir (ici Sarlat) a connu une très bonne fréquentation en juillet © Radio France - Valérie Déjean

Qui aurait pu le croire, il y a de cela encore quelques semaines ? Le mois de juillet a été très bon, souvent meilleur que celui de 2019 pour le tourisme en Périgord. Et cela malgré l'épidémie de coronavirus. C'est ce qui ressort des premières tendances, dévoilées par le comité départemental du tourisme de Dordogne.

Après un mois de juin timide le mois de juillet a donc été très bon, et le mois d'août s'annonce dans la même veine avec déjà pas mal de réservations.

Et le fait le plus marquant c'est que les clientèles ont complètement changé. Car le coronavirus est passé par là.Résultat cette année, les touristes français ont plébiscité la Dordogne : +15 à +20% de Français selon les secteurs. Pendant quel a clientèle étrangère s'effondrait en juin et juillet de -60 à -70% (sachant que les étrangers constituent 30 à 40% de la clientèle totale de la Dordogne).

Les Britanniques surtout ne sont pas venus (l'aéroport de Bergerac a rouvert seulement récemment). Or ils représentent d'habitude la première clientèle étrangère. Les Américains et les Asiatiques encore moins. Seuls quelques Belges, Néerlandais et Allemands sont finalement au rendez-vous.

Beaucoup de monde par exemple devant l'entrée des jardins du manoir d'Eyrignac en Dordogne
Beaucoup de monde par exemple devant l'entrée des jardins du manoir d'Eyrignac en Dordogne © Radio France - Valérie Déjean

Les Français qui ont donc plébiscité le Périgord en juillet sont venus surtout en famille (très peu de groupes). En camping car souvent. Dans des locations saisonnières, les chambre d'hôtes, les hôtels (les hôtels redressent un peu la barre après un mois de juin très difficile), ou dans les mobil-homes des campings (mais très peu sur les emplacements nus). Ou plus encore, chez des proches... façon sans doute de se rassurer en évitant lune contamination au coronavirus dans des lieux trop fréquentés. Le secteur non marchand cartonne et ces résidents dépensent 30 euros par jour et par personne pour leurs activités et la restauration.

Ces touristes visitent beaucoup la Dordogne... Les sites de la Madeleine, de Rouffignac ou de Marqueyssac ont vu leur fréquentation bondir. Les loueurs de canoë ou de vélo sont aussi plutôt à la fête, notamment grâce au beau temps. Enfin preuve de l’attractivité forte cette année de la Dordogne, les consultations du site web du comité du tourisme ont littéralement explosé au mois de juin : +70% par rapport au même mois l'an dernier. Sans doute porté aussi  les campagnes de publicité pour la Dordogne sur France 2 et France 5 début juin. Mais aussi grâce à l'émission de TF1 "Petits plats en équilibre" diffusée depuis le Périgord tout l'été. 

A noter que le Guide Michelin consacré à la Dordogne fait partie du TOP 3 des meilleures ventes après la Bretagne et la Corse !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess