Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - À Nantes, un caméléon géant aux Machines de l'île

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un petit nouveau est arrivé aux Machines de l'île à Nantes. Un caméléon géant tient désormais compagnie au mythique éléphant, mais aussi au paresseux et à l'araignée géante. Les visiteurs peuvent venir admirer cette nouvelle créature à partir de ce samedi 22 mai, date de la réouverture au public.

Un caméléon géant a pris place dans aux Machines de l'île à Nantes
Un caméléon géant a pris place dans aux Machines de l'île à Nantes © Radio France - Julie Munch

Il fait deux mètres de long et 150 kg. Un caméléon géant a pris place dans la galerie des Machines de l'île à Nantes. Le petit nouveau est destiné à rejoindre dans quelques années l'arbre au héron dans le Jardin extraordinaire pensé par son créateur François Delarozière, le directeur artistique. De couleurs jaune et vert, il reproduit les mouvements lents de l'animal mais aussi son attaque fulgurante grâce à une langue articulée. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une imitation plutôt ressemblante

Comme pour l'éléphant ou encore l'araignée géante, les détails de ce caméléon sont particulièrement soignés. On distingue très nettement les écailles mais aussi les yeux mobiles à 180 degrés. Sa queue et ses pattes sont agrippés à une branche en inox. L'animal est en bois (du Mélèze) traité pour résister aux intempéries et l'intérieur est en inox. "On retrouve toutes les fonctions de l'animal, la façon dont il se dresse sur ses pattes, le mouvement de sa tête", se félicite Pierre Oréfice, directeur des Machines de l'île et co-créateur de ce caméléon. La seule différence est que le caméléon des Machines de l'île ne change pas de couleur. "Au départ nous avions eu l'idée d'incruster des lumières de couleurs différentes sous les écailles mais nous nous sommes vite rendu compte que techniquement, c'était impossible", explique Pierre Oréfice. 

Le repas du caméléon

Le défis technique n'en est pas moins relevé puisque l'animal peut bouger et même manger grâce à sa langue télescopique. "Là il va ouvrir sa bouche, lancer sa langue et gober la mouche en quelques secondes", raconte Nicolas, le technicien qui pilote cette machine. Une mouche, elle aussi en acier, est en effet perchée au bout de la branche du caméléon, du moins, avant qu'il ne la mange. Ce spectacle de quelques minutes est proposé au public à partir de ce samedi 22 mai dans la Galerie des Machines. L'éléphant accueille aussi à nouveau des voyageurs sur son dos mais la jauge est limitée à 35% en raison de l'épidémie de Covid-19 (24 passagers maximum). Pour la Galerie des Machines, la limite est fixée à 120 visiteurs et à 150 pour le Carrousel des mondes marins. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess