Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Enfin des travaux sur le site troglodyte du Barry à Bollene

vendredi 27 avril 2018 à 18:21 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Le village troglodyte du Barry est en travaux pour sécuriser les falaises. Le site est fermé depuis 2007. La mairie veut aussi protéger les habitations taillés dans la roche. L'association de défense demande aussi un entretien régulier pour protéger le site classé.

30 tonnes de pierre en équilibre instable ont été dégagées de la falaise du site du Barry à Bollène
30 tonnes de pierre en équilibre instable ont été dégagées de la falaise du site du Barry à Bollène - mairie Bollène

Bollène, France

A Bollène, les travaux ont enfin commencé au village du Barry. Les derniers habitants ont quitté le site troglodyte en 1914 mais depuis 2007 une barrière barre l’accès au village au dessus de Bollène. Les falaises menacent de s'effondrer.  Durant six semaines, une entreprise spécialisée va purger les pierres en équilibre et nettoyer les falaises pour sécuriser le site.  La réouverture au public n'est pas encore programmée.  Pour sauvegarder ce site classé, l'association de défense du Barry participe au tirage du loto organisé par Stéphane Bern pour financer des sites en péril.  

Enfin ! Je dis enfin car on a bataillé longtemps." Claude Dalmas, président de l'association de sauvegarde du Barry

Le président de l’association de sauvegarde Barry-Aeria est ravi de voir enfin les travaux débuter. Claude Dalmas regrette que ce site classé ait été "à l'abandon alors que les administrations sont censés défendre les sites classés". Au pied de la falaise, il constate que "l'épuration des pierres dangereuses ne se voit pas. Trente tonnes de roches ont été enlevées. L'éboulis au pied de la falaise devrait disparaître." 

Claude Dalmas "30 tonnes de pierres dangereuses ont été enlevées des falaises du Barry"

Pas de date de réouverture du site

Le dossier de sauvegarde du Barry sera présenté dans quelques semaines devant la commission nationales des sites. La mairie de Bollène a prévu 3 millions d'euros pour préserver ce site.  Le chantier de purge des falaises était nécessaire mais Gérard Dumarcher de l’association  Barry-Aeria estime nécessaire de réaliser régulièrement des gestes qui sauvent comme "tailler la végétation au sécateur avant que les arbres grandissent et fissurent irrémédiablement les murs avec leurs racines". La mairie de Bollène veut sécuriser durant l’été les maisons en installant des grilles aux fenêtres et aux portes des habitations troglodytiques.

Gérard Dumarcher "entretenir au sécateur avant que les murs se fissurent"