Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Escapade gourmande dans les "Ruches à manger" du chef Gilles Dudognon à la Chapelle Saint-Martin

-
Par , France Bleu Limousin

Le chef étoilé Gilles Dudognon offre une nouvelle manière de déguster sa cuisine. Après deux mois de confinement, il propose ce qu'il a baptisé ses "Ruches à manger". Six espaces de "pique nique" aménagés dans les 40 hectares du parc de son restaurant La Chapelle Saint-Martin près de Limoges.

Une cuisine de grand chef en pleine nature et en toute simplicité
Une cuisine de grand chef en pleine nature et en toute simplicité - La Chapelle Saint-Martin

C'est une manière originale de se réinventer dans une période où le plein air et les espaces verts deviennent un bien encore plus précieux. Pendant le confinement, Gilles Dudognon, le chef du restaurant étoilé la Chapelle Saint-Martin à Nieul près de Limoges, a cherché comment servir sa cuisine en pleine nature, dans le parc de 40 hectares jouxtant son établissement. 

Que l'on soit sur le contraire de ce que l'on a vécu - Gilles Dudognon

L'idée lui est venue en regardant une boîte à livre alors qu'il s'occupait de son rucher.  "On a commencé à bricoler une ancienne ruche. On l'a transformé en garde manger. On a ensuite mis en places différents endroits sur notre propriété, qui est le berceau de l'arboriculture en Limousin. Six endroits avec des expériences, des atmosphères différentes" explique le chef. Des cabanes de feuillardiers au pied des deux étangs, d'autres installations sous de magnifiques arbres. Un autre, plus enfantin, au niveau de l'air de jeux pour les enfants. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Ce que l'on veut, c'est que ce soit complètement exclusif. Qu'il n'y ai aucun bruit. Que l'on soit sur le contraire de ce que l'on a vécu. Qu'on prenne une bouffée d'oxygène tout en profitant de ce que le Limousin a de meilleur. Tant par les produits que par l'espace" explique un Gilles Dudognon convaincu. "Le concept, c'est qu'on dépose de la cuisine à emporter, à consommer sur place.

Terrine de campagne, bocaux végétaux, plat gourmand et clafoutis

Cette semaine par exemple, une terrine de campagne maison, des bocaux végétaux avec céleri rémoulade, magret fumé, estragon et bourgeon de sapin, un œuf mollet et sa salade d'asperges, une salade de haricots verts, quinoa, noisettes. En dessert, le clafoutis limousin aux cerises. Liste non exhaustive. D'autant qu'un plat chaud est aussi proposé. Comme ce dimanche, confit d'agneau et ses pommes de terre-champignons. 

La cabane de "l’Île aux Bouleaux" fabriquée par des feuillardiers
La cabane de "l’Île aux Bouleaux" fabriquée par des feuillardiers - La Chapelle Saint-Martin

"Quand les gens arrivent, tout est sur place. De quoi s'asseoir, des braseros. Les bocaux dans la ruche. Et le seul moment où nous venons à eux, c'est quand nous arrivons avec une cocotte et un plat en sauce, un plat gourmand que l'on dépose. Ils sont en total liberté" détaille Gilles Dudognon, qui parvient ainsi à optimiser ses très beaux espaces verts, et aussi a rendre plus accessible sa cuisine de grand chef (prix hors options de 50 euros par personne).

Le cadre est superbe. On a l'impression d'être seul dans toute la Chapelle Saint-Martin - Alexandre, un client

Et la formule fonctionne. Alexandre est venu mener l'expérience avec ses grands parents. Il est reparti conquis. "C'était assez convivial. Ça nous rapprochait, c'est assez chaleureux. Le cadre est superbe. On a l'impression d'être seul dans toute la Chapelle Saint-Martin. La nourriture est très bonne. Et c'est assez copieux ! Ce n'est pas donné mais on est bien servi. On en a pour notre argent. On ne regrette pas" explique t-il en pleine ballade digestive dans le parc du restaurant avec ses aînés. 

(Formule proposée du jeudi au vendredi, uniquement le midi et sur réservations. Plus d'informations sur le site de la Chapelle Saint-Martin. Une offre née du confinement mais que Gilles Dudognon va pérenniser.)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess