Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Escape game à Nancy : et si on jouait à Sherlock Holmes?

mardi 29 août 2017 à 18:26 Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine

Un "escape game", un jeu d'évasion grandeur nature s'est ouvert en 2015 à Nancy. Le concept, né en Thaïlande, séduit chaque jour de nombreux apprentis détectives prêts à défier Saint Nicolas, Stanislas ou le loup de Malzéville.

Un décor recherché et trois enquêtes inspirées de légendes lorraines
Un décor recherché et trois enquêtes inspirées de légendes lorraines © Radio France - Angeline Demuynck

Et si vous vous preniez pour Sherlock Holmes ? C'est ce que propose, depuis 2 ans, une franchise nancéienne : vous avez 60 minutes, en équipe, pour résoudre des énigmes et sortir de la pièce où vous êtes enfermé. On appelle ça un "escape game" (jeu d'évasion). Le concept né en Thaïlande, cartonne en Lorraine. Les énigmes sont basées sur des légendes régionales : de Saint Nicolas, à Stanislas, en passant par un mystérieux loup de Malzéville.

Marie-Valentine Hory surveille la progression des équipes - Radio France
Marie-Valentine Hory surveille la progression des équipes © Radio France - Angeline Demuynck

Les pièces et les scénarios sont nés de l'imagination des salariés de l'entreprise. Les histoires changent régulièrement pour ne pas lasser la clientèle. Pour les résoudre, il faut quelques qualités : "de la réflexion, de la logique, beaucoup de fouilles et beaucoup de communication entre équipiers", résume Marie-Valentine Hory, la responsable des lieux.

Un jeu assez onéreux (entre 19 et 35 euros en fonction du nombre de participants) qui attire les familles, surtout le week-end ou pendant les vacances scolaires, mais aussi de nombreuses entreprises. "Cela peut montrer les points à améliorer, sur la communication ou la patience, explique Marie-Valentine Hory. On n'a pas le choix, on est obligés de communiquer ensemble. Ca peut être intéressant pour les chefs d'entreprise".