Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Et si Arles récupérait enfin sa Vénus ?

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu, France Bleu Gard Lozère

La députée LREM des Bouches-du-Rhône Monica Michel demande le retour à Arles de la Vénus exposée au musée du Louvre depuis 1798. Découverte dans les ruines du théâtre antique, la statue avait été offerte à Louis XIV.

Aphrodite, la Vénus d'Arles a été découverte en 1651 dans les ruines du théâtre antique
Aphrodite, la Vénus d'Arles a été découverte en 1651 dans les ruines du théâtre antique © AFP - François Guillot

La Vénus d'Arles pourrait revenir chez elle. La députée LREM Monica Michel s'apprête à envoyer un courrier à la ministre de la Culture pour lui demander le retour d'Aphrodite. Découverte dans les ruines du théâtre antique d'Arles en 1651, cette statue est exposée au musée du Louvre depuis 1798. "Ce serait formidable, explique Monica Michel. Maintenant que la tête de César est déjà exposée à Arles, elle pourrait être rejointe par la Vénus. C'est bien de partager les richesses de la nation avec les territoires."

Selon la députée, la Vénus pourrait être prêtée par le musée du Louvre "dans le cadre d'un dépôt pour plusieurs années". Exposée aux côtés de la Vénus de Milo, Aphrodite n'a quitté le musée parisien qu'à deux reprises. En 2013, elle avait été exposée au musée départemental Arles Antique  le temps de l'exposition "Rodin, la lumière de l'antique". L'an dernier, la Vénus d'Arles a passé plusieurs semaines à Genève pour une exposition sur César et le Rhône au musée d'art et d'histoire de la ville.

Cet été, lors de sa visite à Arles, Roselyne Bachelot s'était prononcé pour une politique culturelle plus proche des territoires. Le maire d'Arles se dit lui aussi favorable au retour, même provisoire, de la statue offerte par sa ville en 1663 à Louis XIV. "J'ai ce rêve aussi" déclare Patrick de Carolis au Figaro. Il pourrait donc signer lui aussi le courrier envoyé à la ministre de la Culture. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess