Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Eurovision : Nazim regrette les propos du secrétaire d'État à la francophonie

mardi 3 mai 2016 à 15:47 - Mis à jour le mardi 3 mai 2016 à 18:10 Par Martin Cotta, France Bleu Périgord et France Bleu Saint-Étienne Loire

Mardi sur son compte Twitter, André Vallini le secrétaire d'État à la francophonie, a jugé "consternant et innacceptable" que la chanson "J'ai cherché" représentant la France à l'Eurovision le 14 mai, comporte un refrain en anglais. Le Stéphanois Nazim, co-auteur du titre, répond à André Vallini.

Nazim et André Vallini
Nazim et André Vallini © Maxppp - maxppp

Saint-Étienne, France

"Consternant et inacceptable". Le secrétaire d'État à la francophonie n'a pas mâché ses mots, mardi sur Twitter, pour qualifier la chanson d'Amir, représentant français à l'Eurovision le 14 mai, dont le refrain est en anglais. André Vallini aurait souhaité une chanson aux paroles 100% françaises.

"Très peu de pays s'expriment dans leur langues"

Une sortie qui amène le co-auteur du titre "J'ai cherché" à réagir. Nazim Khaled, d'origine stéphanoise, regrette les propos d'André Vallini : "D'abord nous avons mis du français dans la chanson. Très peu de pays à l'Eurovision chantent dans leurs propres langues. Et puis l'Eurovision, c'est d'abord une fête de partage et de promotion de la culture européenne. D'ailleurs, il n'y a qu'en France que cela est décrié. Du coup nous trouvions cela super de mettre de l'anglais et d'être compris par beaucoup de gens. On a donc réussi notre mission qui était de promouvoir notre langue, mais dans un esprit de partage et nous sommes très contents d'avoir mis de l'anglais. D'ailleurs, le fait d'avoir mis de l'anglais a amené beaucoup de gens a aimé le français de cette version, et aujourd'hui il existe même une version espagnole" termine le compositeur.

La chanson des Bleus en anglais

Le Secrétaire d'État a aussi vivement critiqué la chanson-hymne pour accompagner l'Équipe de France de football à l'Euro 2016 ("I was made for lovin'you" de Kiss, reprise par le groupe Skip The Use). "La compétition ne s'appelle pas la Franco 2016 mais bien l'EURO 2016" ironise Nazim.