Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

EXCLUSIF - La chanteuse bisontine Ecco se confie après son aventure The Voice

lundi 7 mai 2018 à 8:00 Par Lola Fourmy et Laurine Benjebria, France Bleu Besançon

Ecco s'est arrêtée aux portes de la finale de The Voice ce samedi. Mais l'adolescente bisontine ne baisse pas pour autant les bras. Elle a accordé une interview à France Bleu Besançon.

Ecco a interprété "Rolling in the Deep" d'Adèle ce samedi sur TF1
Ecco a interprété "Rolling in the Deep" d'Adèle ce samedi sur TF1 - Capture d'écran - The Voice, TF1

Besançon, France

Ecco n'est pas parvenue à se qualifier pour la finale de The Voice. Et pourtant, la  chanteuse bisontine avait tout misé sur  sa superbe prestation de "Rolling in the Deep" d'Adèle. Ca n'a pas suffi, elle a donc dû quitter l'aventure ce samedi soir. 

Si son aventure sur le télécrochet est terminée, sa carrière musicale ne fait que commencer. Elle va pouvoir se concentrer sur ses propres créations car à The Voice, elle n'a réalisé que des reprises "donc ça ne montre pas totalement notre univers", admet l'adolescente bisontine. Elle espère donc profiter de ses passages sur TF1, comme une vitrine.

Créer ses propres compositions

Après Eurythmics ou encore Adèle, Ecco veut pouvoir montrer au public son univers musical et créatif. Son élimination de The Voice pourrait donc lui être bénéfique. En tout cas, elle regarde déjà vers l'avenir : "j'aimerais bien créer, écrire des spectacles, pour moi ou pour les autres".

Pour le moment, le public bisontin peut la découvrir à travers son groupe de musique, les Neptune Quartet. Le groupe a d'ailleurs été sélectionné pour la demi-finale du Tremplin étudiant Musiques de Restaurant Universitaire, le 24 mai à Besançon.

Ecco profite également des réseaux sociaux pour pousser la chansonnette et séduire sa fanbase. 

Retour à la vraie vie pour la lycéenne de Besançon

En attendant de créer, Ecco, ou plutôt Jade, va devoir retourner à l'école. L'adolescente de 17 est lycéenne au lycée Pasteur à Besançon, et le bac approche à grands pas. Elle appréhende donc ce retour à la vie normale, après être passée sur le plateau de The Voice.

"Même si je suis passée 5 fois à la télévision, je n'ai pas changé et je n'ai pas envie que les gens changent avec moi"

Mais elle l'assure, elle n'a pas changé. Elle ne veut pas être regardée différemment. "En aucun cas j'ai envie que les gens pensent que je suis une star, je suis toujours la même personne de 17 ans, c'est juste que maintenant, peut-être, que je pourrais faire de la musique mon métier" renchérit-elle. 

Et cette crainte, elle n'est pas nouvelle. Ecco l'avait déjà ressenti avant même de s'engager à The Voice. "J'ai beaucoup hésité quant à ma participation, parce que ça impliquait une grosse visibilité", car elle le répète, elle n'a pas fait l'émission pour être une star, mais pour avancer dans la musique. Une opportunité qu'elle se devait de saisir.

Ecco pourra compter sur le soutien de ses fans, de sa famille et de ses camarades de classe pour garder la tête sur les épaules, c'est certain.

Un surnom pour avoir une vraie vie privée

Ecco veut également mettre une réelle frontière entre sa vie professionnelle et musicale et sa vie privée. C'est d'ailleurs à ça que lui sert son pseudo. "Si un artiste fait quelque chose dans sa vie privée qui ne convient pas aux gens, ça y est les gens ne voudront plus écouter sa musique".

Car Ecco n'est pas son vrai prénom, une fois sortie de la scène, elle reprend son prénom, Jade. "C'est important que les gens fassent un discernement entre la personne et l'artiste" note-t-elle.  

Je suis Ecco quand je chante, mais je suis Jade dans la vraie vie.

Un pseudo pour la protéger donc et pour montrer à son public que sur scène elle endosse un personnage.