Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Exposition universelle de 2025

Exposition universelle 2025 : quel site francilien portera la candidature de la France ?

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La France s'est portée candidate à l'Exposition Universelle de 2025. Elle veut proposer un village global et unique, au cœur de l'Ile-de-France. Quatre sites franciliens postulent. Le groupement d'intérêt public doit rendre sa décision dans le courant de la journée lundi.

Jean-Christophe Fromantin, président de l'ExpoFrance, présentant la candidature de la France pour l'Exposition Universelle de 2025.
Jean-Christophe Fromantin, président de l'ExpoFrance, présentant la candidature de la France pour l'Exposition Universelle de 2025. © Maxppp - Thomas Padilla/MAXPPP

L'Exposition Universelle de 2025 pourrait bien avoir lieu en France. Mais pour cela, il faut d'abord choisir le site qui accueillera le village global. La France propose un site unique pour accueillir les pavillons. Quatre sites sont encore en lice, tous en région parisienne. Le groupement d'intérêt public (GIP) doit rendre sa décision aujourd'hui. Un choix qui sera ensuite formalisé par un conseil des ministres.

C'est le dernier carré en lice : le Triangle de Gonesse (Val-d'Oise), la plaine de l'Ourcq (Seine-Saint-Denis), Paris-Saclay (Essonne) et le Val d'Europe (Seine-et-Marne).

Paris-Saclay mise sur son université et la proximité de grandes écoles comme Polytechnique et le futur emplacement de l'Ecole Normale Supérieure. Car une partie du thème de l'Exposition porte sur la connaissance ("La connaissance à partager, la planète à protéger").

Le Triangle de Gonesse met en avant ses 280 hectares de champs entre les aéroports de Roissy et du Bourget. Un autre de ses atouts majeurs reste son maillage de transports : autoroute, gares de TGV et de RER ainsi que la ligne 17 du Grand Paris.

La plaine de l'Ourcq elle joue sur l'image du canal avec ses bases de loisirs, ses berges et les transports fluviaux. Ce qui n'est pas sans rappeler la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024, où la Seine est mise en avant.

L'eau, c'est également le thème repris par le Val d'Europe. Il dispose d'autres atouts, tels que l'accessibilité en transport et le Bois de Vincennes, poumon vert de la capitale, qui se situe à deux pas du Val d'Europe.

L'enjeu économique est important pour le site qui sera choisi. Car le village global devrait accueillir entre 45 et 60 millions de visiteurs durant les six mois de l'Exposition Universelle. Selon les premières estimations, la retombée économique devrait être de plus de 23 milliards d'euros avec en prime la création de près de 160.000 emplois durables.

Trois autres pays se portent candidats : le Japon, la Russie et l'Azerbaïdjan. La décision du Bureau international des Expositions est attendue en novembre 2018.

LIRE AUSSI :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess