Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Faible affluence à la Foire Internationale de Metz pour le premier samedi d'exposition

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Avec l'épidémie de Covid, la Foire Internationale de Metz a été longtemps menacée. Mais les organisateurs ont pu se réjouir au moment d'ouvrir les portes de la 85ème édition ce vendredi. Mais pour le premier week-end, peu de visiteurs semblent vouloir faire le déplacement.

Les allées sont clairesemées, une vision peu commune pour ce salon d'ordinaire très fréquenté.
Les allées sont clairesemées, une vision peu commune pour ce salon d'ordinaire très fréquenté. © Radio France - Arthur Blanc

Il y a le mauvais temps de ce week-end en Moselle, qui peut refroidir les visiteurs. Mais il y a aussi le Covid qui s'en prend à cette entame de la 85ème édition de la Foire Internationale de Metz. Les mesures ont été strictes pour que l'événement puisse avoir lieu : masque obligatoire, seulement 350 exposants et pas plus de 5 000 personnes à l'intérieur. Problème : ce samedi, la jauge a à peine dépassé les 1 200 visiteurs au plus fort de la journée. Rien de comparable aux éditions précédentes. 

Les exposants n'ont pas d'autre choix que d'aller alpaguer les visiteurs directement dans les allées.
Les exposants n'ont pas d'autre choix que d'aller alpaguer les visiteurs directement dans les allées. © Radio France - Arthur Blanc

Des allées quasiment vides par moments, la vision semble vraiment inhabituelle à Metz Expo. "C'est plus agréable parce que c'est moins encombré que les autres années", se réjouit Claude, un habitué de la FIM. D'ordinaire, il faut se frayer un chemin dans les 50 000 mètres carrés prévus pour l'événement. Pour Pierre, c'est aussi plus agréable car il peut prendre plus de temps avec les exposants. Mais il pense également à ces derniers. "Peut-être que pour les stands, ce n'est pas top, mais pour les visiteurs, c'est plus agréable."

Les allées sont loin d'être bondées.
Les allées sont loin d'être bondées. © Radio France - Arthur Blanc

Si l'an dernier, 172 000 personnes avaient visité Metz Expo, la fréquentation ne part pas sur les mêmes bases cette année. Conséquence : les exposants doivent aller eux-même démarcher les clients. "Il n'y a personne", regrette Patrick Grapinet, vendeur de panneaux photovoltaïques, obligé d'aller lui-même chercher les visiteurs. "On leur saute dessus", poursuit Ismaïl Sarigun, commercial dans les systèmes de chauffage. Mais point positif : les clients qui font le déplacement en 2020 semblent être ceux réellement intéressés par un achat. C'est pour cette raison que les exposants préfèrent regarder le verre à moitié plein... pour le moment.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess