Culture – Loisirs

Féminine de Pau : 1 000 coureuses de moins que l'an dernier

Par Margaux Stive, France Bleu Béarn dimanche 30 octobre 2016 à 15:38

La course s'est déroulée sous un grand soleil
La course s'est déroulée sous un grand soleil © Radio France - Margaux Stive

La Féminine de Pau a réuni près de 1 000 coureuses de moins que l'an dernier. La faute au long week-end de la Toussaint.

Sur la ligne de départ de l'édition d'automne de la Féminine de Pau ce dimanche, il y avait 2 665 participantes. C'est presque 1 000 de moins que l'an dernier. Cette année la course a eu lieu plus tôt que d'habitude pour coller avec le calendrier d'Octobre Rose. Puisque sur les 12 euros demandés à l'inscription, deux sont reversés pour la recherche contre le cancer du sein.

Changement de calendrier

D'habitude la course se fait début novembre. Mais cette année elle a été avancée pour tomber pendant Octobre Rose, le mois de sensibilisation pour le dépistage du cancer du sein. Et hasard malheureux du calendrier, cela coïncide avec le long week-end de la Toussaint, ce qui explique qu'il y ait eu moins de participantes : 2 665 au lieu de 3 500 l'an dernier.

Une nouvelle gagnante

Pour cette dixième édition, une nouvelle gagnante a remporté la manche : Isabelle Thiéblot, 32 ans, ingénieure de métier, et licenciée au club universitaire palois, qui organise la compétition. Elle a terminé en 23 minutes et 23 secondes. C'est sa deuxième participation. L'an dernier elle avait terminé au pied du podium, avec la quatrième place du classement.

C'est bien de favoriser l'activité physique pour les femmes, je pense que c'est important qu'on se retrouve entre femmes ça permet à certaines de sortir entre copines. C'est bien de courir pour la bonne cause. — Isabelle Thiéblot, la gagnante de la course

Pour la gagnante Isabelle Thiéblot, cette course c'est d'abord défendre la cause des femmes

Toutes les générations

Loin derrière les premières du classements, beaucoup d'amatrices, des jeunes mais aussi des grands-mères, comme Martine, Christiane et Joëlle. Ce ne sont pas des grandes sportives, mais elles aiment bien se retrouver pour la Féminine, pour passer un bon moment, et pour la bonne cause aussi.

On marche pour une cause, on se sent utile. Et puis quand on a fini on se sent bien ! — Les "supers mamies", Martine, Christiane et Joëlle

Les "supers mamies" Martine, Christiane et Joëlle sont fières d'avoir franchi la ligne d'arrivée

La prochaine édition de la Féminine, ce sera le dimanche 24 avril 2017, jour du premier tour des élections présidentielles.

Partager sur :