Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Feria d'Hagetmau : Lamothe au dessus du lot

samedi 28 juillet 2018 à 21:13 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

La feria de novilladas d’Hagetmau. ce samedi ouverture avec du bétail d’Alma Serena pour le tarusate Yon Lamothe, Solal Calmet « Solalito » de Nîmes et Adam Samira d’Arles. Bon comportement du bétail des frères Bats, trois oreilles pour Yon Lamothe qui sort en triomphe.

Yon Lamothe, novillero, gascon, le triomphe dans la perle de la Chalosse
Yon Lamothe, novillero, gascon, le triomphe dans la perle de la Chalosse © Maxppp - Villar Lopez

Hagetmau, France

Hagetmau est une histoire dans l’histoire de la tauromachie française. Depuis des décennies la cité de la chaise a présenté en novillada des aspirants qui sont ensuite devenus pour certains de véritables perles du toreo. Mais Hagetmau s’est aussi il y a quelques années recentrée sur le toro. Et cette année affirme encore la bonne tendance. Alma Serena d’abord ce samedi soir. Propriété de deux chalossais, les frères Philippe et Pierre Bats, installés à Cauna au pied du Cap de Gascogne depuis dix ans, le bétail est d’origine Juan Pedro Domecq par Miranda de Pericalvo. Philippe Bats, l’éleveur, à l'issue de la course, s'est dit globalement satisfait du comportement de ses novillos. Et il est en pleine ascension ayant confirmé récemment lors de la feria de Mont-de-Marsan.

Quant à Yon Lamothe qui coupe donc trois oreilles, le jeune gascon a retrouvé le chemin du succès, une bonne affaire avant notamment le rendez vous important qui l'attend à Dax et après quelques après-midis difficiles le landais s'est remis en marche.

Et puis ce dimanche, Anna Romero. Autre affaire ! L’élevage de la région de Cadix a la propriété d’être d’origine Santa Coloma dans la zone de prédilection des Domecq. Presque une anomalie ! Depuis soixante ans ces toros gris sont pour majorité de provenance Buendia comme les toros de la Quinta leurs cousins mais avec un zeste de Tabernero ce qui en fait la savoureuse particularité. L’an dernier Ana Romero avait présenté une super corrida à Azpeitia et surtout trois grandes novilladas. En 2016 ces toros étaient venus à Hagetmau pour une très bonne prestation. 

Ce dimanche soir, 18h, novillos d’Ana Romero et Rehuelga pour Toñete, El Adoureño, aspirant originaire de Nogaro et Dorian Canton de l’école taurine Adour Aficion.