Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

VIDEO - Feria de l'Atlantique : le péruvien Joaquín Galdós victime d'une grave blessure dans les arènes de Bayonne

-
Par , , France Bleu Pays Basque, France Bleu Gascogne

Le péruvien Joaquín Galdós victime d'un grave coup de corne lors de l'ultime taureau de la dernière corrida de la Feria de l'Atlantique. Dans les arènes de Bayonne, il coupe la seule oreille d'une triste corrida. La faute aux taureaux soporifiques de la Quinta (Andalousie).

Le torero péruvien Joaquin Galdos a décroché une oreille face à l'ultime taureau de la Feria de l'Atlantique
Le torero péruvien Joaquin Galdos a décroché une oreille face à l'ultime taureau de la Feria de l'Atlantique © Radio France - Paul Nicolaï

Bayonne, France

La corrida se terminait dans la fraîcheur et sous un ciel menaçant dimanche soir dans les arènes de Bayonne remplies à moitié. Une triste corrida de la Quinta qui venait clore une Feria de l'Atlantique 2019 pourtant de bon niveau.

C'est alors, au moment de sa mise à mort, que le dernier exemplaire du lot, le taureau Galguero de 532kg a violemment projeté dans les airs le torero péruvien Joaquín Galdós. Un coup de corne de 30 cm au dessus du genou droit. Immédiatement, le service médical des arènes a transporté le torero blessé dans l'infirmerie. Rapidement les médecins ont constaté qu'il n'y avait pas hémorragie, mais le maestro a été rapidement transféré vers la clinique Belharra à Bayonne.

Joaquín Galdós a juste eu le temps d'apprendre que sa faena a été récompensé par une oreille. Le seul trophée de l'après midi puisque ni l'espagnol Octavio Chacon ni le franco-espagnol Roman Collado n'ont été en mesure de réellement s'exprimer face à du bétail décevant.

Malgré le coup de corne qu'il a ensuite reçu, les jours du torero péruvien Joaquin Galdos ne sont pas en danger - Radio France
Malgré le coup de corne qu'il a ensuite reçu, les jours du torero péruvien Joaquin Galdos ne sont pas en danger © Radio France - Paul Nicolaï
Choix de la station

France Bleu