Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Fêtes de la Madeleine 2019

Feria de Mont-de-Marsan : corrida coulée, novillada sauvée

-
Par , , France Bleu Gascogne

Une corrida décevante mais une novillada piquée rachète en partie la quatrième journée taurine de la féria de Mont-de-Marsan.

El Rafi lors de la feria de Pentecôte à Nîmes en juin 2019
El Rafi lors de la feria de Pentecôte à Nîmes en juin 2019 © Maxppp - CHRISTINE NUEL

Mont-de-Marsan, France

Grosse journée taurine ce samedi pour la feria de la Madeleine, à Mont-de-Marsan. Quatrième corrida du cycle l’après-midi avec des toros de Nuñez del Cuvilllo pour Paco Ureña, Emilio De Justo et Gines Marin. En soirée, novillada piquée, du bétail d’Ave Maria pour six novilleros français. 

La corrida hélas a encore une fois été très décevante. Une seule oreille pour Gines Marin. On a frôlé l’abrutissement. Une journée fort heureusement partiellement rachetée par la novillada nocturne. Une belle course et une oreille pour El Rafi et une pour El Kike.

En plein après-midi la nuit est tombée sur le Moun et l’ennui avec. Terrible corrida de Nuñez del Cuvillo, inégale de présentation mais surtout pauvre, faible, sans race, donc sans intérêt. Le Plumaçon s’est mis à gronder un moment avant que de se laisser happer par la lassitude et la résignation. 

Sous les lampions, la lumière est revenue

Une poignée d’heures plus tard, la lumière est revenue. Cela grâce à l’excellente novillada de Robert Margé. Ave Maria, élevage inédit à Mont-de-Marsan a offert spectacle, intensité, belle race et présentation supérieure. Tout cela dans un cénacle joliment bien garni de familles heureuses. Trois novillos notamment de fière allure, supérieurs, une course précieuse et entretenue. Pour six jeunes novilleros français qui ont fait avec leurs moyens. 

Le nîmois El Rafi, assurément le plus expérimenté, coupe une oreille tout comme El Kike qui n’en est lui qu’à sa deuxième prestation avec la cavalerie. On retiendra aussi l’esthétique de Juan Molas qui mérite plus d’opportunités. Mais surtout la race des novillos qui a souvent débordé des garçons encore verts. Des toros en puissance, exigeants, costauds. Sacrée soirée ! 

Dernière corrida ce dimanche

Ce dimanche, clôture. Course très attendue de Victorino Martin qui à elle seule peut sauver la feria. Au cartel, Octavio Chacon, Javier Cortes et l’arlésien Juan Leal.

Tous les jours durant la Feria, en direct  sur France Bleu Gascogne, 12h-13h "Callejon spécial", 17h50, retransmission des corridas.

Dufau à Tyrosse

Par ailleurs Thomas Dufau a annoncé ce samedi soir sur France Bleu Gascogne qu’il serait bien ce dimanche à Tyrosse. Le matador gascon qui souffre d’un virus contracté au Pérou doit affronter à 18h des toros de Pereda en compagnie de Daniel Luque et de Tomas Campos.