Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Fêtes de la Madeleine 2019

Feria de Mont-de-Marsan, Lopez Simon roi du Moun

-
Par , France Bleu Gascogne

Ce vendredi, 3è corrida du cycle. Toros de Fuente Ymbro pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Pablo Aguado. Perera coupe une oreille, Lopez Simon, trois, et sort en triomphe. La dépouille du deuxième Fuente Ymbro est honorée d’un tour de piste.

Lopez Simon, de l'ombre à la lumière
Lopez Simon, de l'ombre à la lumière - FB Pro

Département Landes, France

Lopez Simon au bout de la douleur pour un triomphe sans contestation.

Alberto Lopez Simon, duc de Gascogne - Aucun(e)
Alberto Lopez Simon, duc de Gascogne - FB pro

Le deuxième toro de la course, « Pijoreto », un joli noiraud bien balancé, va deux fois au cheval, avec conviction mais pourtant sans constance. Il a marqué déjà avant cela dans la cape de Lopez Simon. Le castillan va emballer ensuite une faena pleine avec liaison sur la droite après avoir débuté plein centre à genoux. A gauche, l’affaire est de moindre évidence. Pourtant la tension monte, la faena est variée, en allures belles, le toreo est limpide. Lopez Simon achève de trois quart d’estoc en place. Deux oreilles tombent. La dépouille du Fuente Ymbro est honorée d’un tour de piste qui ravit le plus grand nombre. Dont acte. Pour le reste la course a offert variété dans le bon, le moyen et dans le difficile. Dur et averti le second toro de Perera, le second d’Aguado tout autant et le dernier pareil itou. A son ultime exemplaire, Lopez Simon se fait méchamment prendre, il se relève, se bat. Tue d’une entière un peu tombée et coupe sa troisième oreille pour sortir en triomphe. On retiendra l’intégrité absolue de Perera au premier. L'estremeño n' a rien pu faire ensuite avec la carne de quatrième. Et l'on évitera d'oublier la démonstration de tauromachie sévillane douce et harmonieusement accomplie d’Aguado qui malheureusement repart à vide pour avoir fauté avec la dague.

Lopez Simon, une touche de Castille - Aucun(e)
Lopez Simon, une touche de Castille - FB Pro

Par ailleurs Thomas Dufau qui est sorti jeudi soir de l’hôpital pour rentrer à son domicile doit prendre ce samedi matin la décision en ce qui concerne sa participation à la corrida de dimanche à Tyrosse. Le matador landais souffre à priori de la Dingue, maladie virale transmise par un moustique et qu’il a contractée lors de son récent séjour au Pérou. Il est très affaibli et doit encore se soumettre à de nouvelles analyses.

Ce samedi, à mont-de-Marsan, grosse journée taurine. 18h, 4è corrida du cycle. Des toros de Nuñez del Cuvilllo pour Paco Ureña, Emilio De Justo et Gines Marin. 22h, novillada piquée. Bétail d’Ave Maria pour six novilleros français.

Tous les jours durant la Feria, en direct  sur France Bleu Gascogne, 12h-13h "Callejon spécial", 17h50, retransmission des corridas.