Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs
Dossier : Fêtes de la Madeleine 2016

Feria de Mont- de - Marsan, piteuse corrida de Fuente Ymbro, super Castella

-
Par , France Bleu Gascogne

3è journée de feria ce vendredi aux arènes du Plumaçon. Toros de Fuente Ymbro pour Diego Urdiales Sébastien Castella et Ivàn Fandiño. Castella et Fandiño coupent chacun une oreille. Corrida calamiteuse du point de vue du bétail.

Sortie de Sébastien Castella sous les applaudissements.
Sortie de Sébastien Castella sous les applaudissements. © Radio France - Henri Stassinet

40000 Mont-de-Marsan, France

Calamiteuse corrida des pupilles de Ricardo Gallardo

Les Domecq de Fuente Ymbro, superbes en présentation, charpentés, armés, beaux, peut-être trop épais par rapport au morpho- type de la ganaderia diront certains, ont rendu copie de cancres. Sept exemplaires identiques -le 3è a été changé pour un du même fer- tous comparables dans leurs carences. Du bétail « manso », fuyard, trottinant loin des hommes, sortant seul des piques pour la plupart, gagnant les barrières, cherchant l'échappatoire. Enorme déception.

Ivan Fandino à l’ouvrage. - Radio France
Ivan Fandino à l’ouvrage. © Radio France - Henri Stassinet

Urdiales passe l’après-midi a tenter sans pouvoir tirer plus de deux passes aux noirauds. Fandiño prend un premier Gallardo qui fait un bref moment illusion dans la cape et à la pique puis comme les autres se délite, se décompose. Le basque de Bilbao se bat ensuite au sixième, faena de lutte, âpre, intense, pour aller au bout de l’aventure et du courage arracher une oreille.

Diego Urdiales en action face à des taureaux décevants. - Radio France
Diego Urdiales en action face à des taureaux décevants. © Radio France - Henri Stassinet

Et puis Castella… sa volonté, son savoir, sa technique immense,  son envie, sa formidable qualité. Sans lui la course prend l’eau. Il va extirper une faena invraisemblable en parvenant à lier à son premier toro qu’il tue mal ce qui le prive d’un trophée. Au cinquième Fuente Ymbro le biterrois commence assis sur le marchepied, emprisonne son toro dans la muleta, le contraint au voyage, l'oblige  tout en conservant  la douceur soyeuse de son toreo,  et entre dans une esthétique magistrale du combat. Il tue de trois quart de lame d’effet immédiat et coupe lui aussi une oreille dans la reconnaissance générale du Plumaçon.

Sébastien Castella

Midi – midi trente « Callejon d’été spécial Féria « depuis le patio des arènes.

Ce  samedi soir soir 18h, 4è corrida de Feria. Des toros de Cebada Gago pour Rafaelillo,  Curro Diaz et Perez Mota .

Le soir 22h novillada piquée de la feria.

Choix de la station

France Bleu